Accueil / Télétravail / Interview vidéo de Nicole Turbé-Suetens : le télétravail implique un changement préalable des méthodes de management

Interview vidéo de Nicole Turbé-Suetens : le télétravail implique un changement préalable des méthodes de management

Nicole Turbé-Suetens, expert européen, est le co-auteur du livre Le télétravail en France avec Pierre Morel à l’Huissier.

Elle répond à 3 questions sur le télétravail :

  • est-il important de parler du nombre de télétravailleurs ?
  • au sujet de la réticence des managers Français envers le télétravail
  • à propos du changement des modes de management, préalable au développement du télétravail.

3 questions à Nicole Turbé-Suetens sur le télétravail from Xavier de Mazenod on Vimeo.

À propos Xavier de Mazenod

Fondateur de la société Adverbe spécialisée dans la transition numérique des entreprises et éditeur de Zevillage.

8 plusieurs commentaires

  1. Nicole Turbé-Suetens est une vraie « combattante » du télétravail ! Bravo pour son « acharnement » à faire avancer cette idée qui, inévitablement, s’imposera un jour comme une évidence

    Pour leur part les Webs du Gévaudan, association de promotion du très haut débit en Lozère, pays du député Pierre Morel, si elle se bat d’abord pour les mêmes infrastructures partout pour les mêmes services partout

    http://websdugevaudan.wordpress.com/2009/11/23/les-memes-infrastructures-partout-pour-les-memes-services-partout/#comments

    s’intéresse également au télétravail depuis 2005 où elle avait organisé une réunion sur le sujet à La Canourgue, réunion à la quelle le député lozérien« apôtre » du télétravail était présent

    http://www.lozere-online.com/websdugevaudan/index.php?2005/04/08/28-reunion-de-la-canourgue-sur-le-teletravail-compte-rendu-succint

    Depuis l’association centre son combat sur les infrastructures en partant d’une « évidence » : le premier des services est l’accès aux services !

    Très haut débit… Télétravail même combat !

    Privilégier les usages au détriment des infrastructures ou l’inverse est une erreur. Ce sont les deux « combats » qu’il faut mener de front, l’un « nourrissant » l’autre.

    Pour peu que l’on se projette le vrai télétravail collaboratif aura besoin de télé présence que seules peuvent procurer des infrastructures de très haut débit .

    http://www.politique-digitale.fr/troublante-telepresence-synd00593143.html

    Encore faut-il que tous les investissements réalisés dans les zones rurales s’inscrivent dans une démarche de montée en débit vers le très haut débit
    http://websdugevaudan.wordpress.com/2009/12/20/inscrire-les-investissements-dans-une-demarche-de-montee-en-debit-vers-le-tres-haut-debit-en-lozere/#comments

    …et que nous visions dans un premier temps du FTTH (Fiber To The Hameau) pour espérer avoir un jour du vrai FTTH
    http://websdugevaudan.wordpress.com/2010/06/04/du-ftth-fiber-to-the-home-palois-au-ftth-fiber-to-the-hameau-lozerien/#comments

    Ayons une vision claire des infrastructures qu’il nous faut pour répondre sereinement à une question trop peu souvent posée : « Que pourraient apporter à la France, qui possède un « atout espace » non exploité, des territoires ruraux en très haut débit ? en matière de développement durable,aménagement du territoire, qualité de vie et choix pour chaque Français de l’endroit où il veut vivre et travailler ? » En répondant à cette question on imagine tout le potentiel de développement du télétravail 😉

    Toute idée innovante chemine en 3 étapes disait Scopenhauer : »1-elle est ridiculisée 2-elle subit une forte opposition 3 -c’est une évidence pour tout le monde » !

    Quand le télétravail serat-il enfin une évidence »??

Lire les articles précédents :
Interview vidéo de Pierre Morel à l’Huissier : le télétravail est bon pour l’aménagement du territoire

Pierre Morel à l'Huissier, député de la Lozère, est le co-auteur du livre Le télétravail en France avec Nicole Turbé-Suetens....

Fermer