Accueil / 9 symptômes pour détecter les gens qui passent au coworking

9 symptômes pour détecter les gens qui passent au coworking

1.  Ils fixent des échéances autour de bizarre rituels quotidiens. Sans les contraintes de temps classiques, les coworkers sont capables de planifier leur journée autour d’à peu près n’importe quoi, et ils en profitent pour rester super productifs.

2. Ils ont déjà eu une séance d’échauffement avant de se rendre au bureau et sont prêts à plonger dans leur travail immédiatement. Sans les contraintes d’avoir à conduire leur voiture aux heures de pointe, ou d’avoir une pile de docuemnts sur leur bureau, ils commencent tous les jours avec une ardoise propre et un esprit vif.

3. Ils ont conquis les médias sociaux. Peut-être parce qu’ils ont des amis tout autour d’eux, ou peut-être parce qu’ils ne connaissent personne capable de les interrompre, ils sont capables de ne pas se laisser distraire par Facebook ; le coworking les aide à garder les bons côtés des médias sociaux et à laisser le mauvais de côté.

4. Ils développent de nouveaux centres d’intérêts ou de nouveaux goûts presque chaque semaine. Les coworkers sont plus cools que vous qui n’avez jamais coworké et ils ne perdent pas de temps dans des conversations inutiles. Quelque soit la nouveauté, vous pouvez être certain qu’elle aura été testée par un membre du groupe et que les autres coworkers bénéficieront d’un avis.

5.  Ils ont oublié à quoi ressemblait «perdre du temps ». Les coworkers sont des gens enthousiastes qui ont éliminé le travail de bureau fastidieux. Cela signifie que quand ils travaillent, ils se donnent toujours à 100% comme dans tous les autres aspects de leur vie.

6. Ils ont tendance à poser des questions à voix haute en regardant leur ordinateur, en attendant que quelqu’un leur donne la réponse. Une tragédie du coworking. Une fois que vous avez essayé de poser vos questions à voix haute et que vous avez eu des réponses pertinentes, vous vous attendrez que ce système fonctionne partout. Attention quand vous vous connectez au café.

7. Ils sont devenus experts dans le «speech elevator » sans ressembler à un vendeur. Les coworkers n’ont pas besoin de se vendre avec un «pitch elevator » (discours d’ascenceur) élaboré. Ils savent exactement ce qu’ils peuvent faire pour vous et combien de temps cela leur prendra après vous avoir entendu parler de votre business.

8. Leurs esprits ont été protégés du monde ordinaire des affaires, et ils ont tendance à sourire toute la journée. Les coworkers sourient avant, pendant et après le travail.

9. Ils sont devenus météorologues amateurs pour la planification de leur emploi du temps hebdomadaire. Les coworkers savent le temps qu’il va faire toute la semaine. Rester au courant des conditions météo est la clé de la planification de leur emploi du temps. S’ils vont être bloqués par la neige, alors ils vont rester à la maison et prendre des appels téléphoniques. S’il va juste geler, il n’y a pas d’endroit plus chaud qu’un espace de coworking rempli et bourdonnant.

(libre traduction de l’article de Ryan Hamerstadt)

À propos Xavier de Mazenod

Fondateur de la société Adverbe spécialisée dans la transition numérique des entreprises et éditeur de Zevillage.

17 plusieurs commentaires

  1. Pingback: Le télétravail

  2. Pingback: Xavier de Mazenod

  3. Pingback: JChris Courte

  4. Pingback: Thibaut De Jaegher

  5. Pingback: Stéphane Gigandet

  6. Pingback: Stéphane Gigandet

  7. Pingback: Les Propulseurs

  8. Pingback: Jean-Marie Gilliot

  9. Pingback: Marine Olivo

  10. Pingback: Francis Tomme

  11. Pingback: Grégoire Japiot

  12. Pingback: Xavier Coiffard

  13. Pingback: eclectic coop

  14. Pingback: eclectic coop

  15. Pingback: Loïc Saint Jalmes

  16. Pingback: Sandra AGUSTI-GARCIA

  17. Pingback: Isabelle BOURDILLE

Lire les articles précédents :
3 espaces de coworking ouverts à Bordeaux et à Belfort

Encore deux 3 nouveaux espaces de coworking qui viennent enrichir la carte des tiers-lieux français. A Bordeaux, l'agence Kaizen marketing...

Fermer