Accueil / Télétravail / Comment allez-vous profiter de votre pause déjeuner ?

Comment allez-vous profiter de votre pause déjeuner ?

La pause déjeuner est un moment important de la journée de tout salarié et un moment particulier pour le télétravailleur.

Lorsque l’on travaille en entreprise, la pause déjeuner est souvent un rituel :

  • 11h05 : sélection des convives
  • 11h35 : choix du restaurant
  • 11h45 : réservation téléphonique

En entreprise, le repas de 12h est souvent l’occasion de se réunir entre collègues. Que l’on y aborde directement ou indirectement les sujets professionnels, le break de midi est propice à l’échange et offre une occasion de s’enrichir de l’expérience de ces pairs, de s’ouvrir tout en profitant d’un temps de repos.

Pour déroger au rituel, il faut une raison particulière comme du « shopping », du « sport en salle » ou encore un « Lunch Beat« . Mais là encore cela se fait en groupe et présente un temps d’échange et de repos :)

Notons que certains salariés profitent de leur pause pour « se retirer » et recharger leurs batteries de manière isolés. Ils sont certainement moins nombreux, mais ont aussi mis en place un rituel centré sur le sport, la lecture ou la méditation.

Et le télétravailleur alors ?

Comment organise-t-il sa pause déjeuner ?  En profite-t-il autant que ces collègues de bureau ?

Lorsqu’il a élu domicile dans un espace de co-working, il peut retrouver le même rituel et profiter d’un moment d’échange avec d’autres télétravailleurs. Il peut aussi en profiter pour « se retirer » et s’offrir un moment de méditation … mais comme les espace de co-working attirent des personnalités en recherche de « contact », cette situation ne doit pas être fréquente !

Lorsque le télétravailleur travaille « à domicile », il peut rêver de s’offrir une pause familiale en réunissant notamment ces enfants autour de la table … je parle de rêve car il me semble que l’organisation nécessaire remet en question le fait que ce soit « une pause » :) Il peut aussi prendre le temps de se préparer un bon repas pour le déguster confortablement installé dans son jardin, seul. Seul, et c’est là que cela devient moins drôle ! Il est donc possible que le télétravailleur à domicile prenne l’habitude de :

  • manger seul, isolé de sa famille (qui est en entreprise et à l’école)
  • manger devant son ordinateur
  • oublier de manger

La pause déjeuner doit pourtant rester un moment propice au repos, aussi le télétravailleur doit mettre en place une discipline afin de ne pas perdre le bénéfice que doit lui apporter sa pause déjeuner. Je ne connais pas de rituel universel, mais voici quelques propositions :

  • Se restaurer hors de chez soi, comme en allant manger régulièrement à la brasserie du quartier.
  • Prendre l’habitude de sortir acheter une demie-baguette … vous verrez au moins la boulangère avant de passer à table !
  • Aller prendre un café à la brasserie du quartier (surtout si vous ne vous y êtes pas installé pour manger)
  • Se laisser aller à une promenade de 15 minutes dans le parc d’à coté, voire se consacrer à la lecture  :)
  • Profitez de ce temps libre pour prendre des nouvelles de ces amis
  • Faire une courte sieste, visiter son compte facebook (valable que si vous ne passez pas déjà la journée sur votre ordinateur !)

Un médecin du travail indiquait en 2004 : « Lorsque c’est possible, l’idéal est de rentrer chez soi, et éventuellement de faire une sieste de 20 minutes. »

Il est donc possible au télétravailleur de profiter pleinement de sa pause déjeuner, encore faut-il qu’il y soit sensibilisé et qu’il fasse des efforts pour s’y astreindre !

Et vous ? Comment profitez-vous de votre pause déjeuner ?

Crédit Photo : www.photo-libre.fr

A propos de: Olivier Carbone

Olivier Carbone
Knowledge Manager @Talend Embauché pour mes compétences d'ingénieur R&D, j'ai évolué vers la position de Customers Services Manager et de responsable qualité. C'est maintenant en tant que Knowledge Manager que j'interviens, notamment pour porter l'intranet de la société, intranet basé sur un réseau social. Notre flotte est déployée sur différents continents, de nombreux salariés sont nomades et d'autres en télétravail. La distance, le home office et la contribution/collaboration sont donc au cœur de mes préoccupations :)

18 commentaires

  1. Isabelle Clep-Guetny

    En lisant ton article, je prends conscience que je n’ai mis en place aucun rituel pour le repas et que l’improvisation généralisée de rigueur le midi aurait plutôt tendance à me faire prendre de bien mauvaises habitudes (manger à toute allure en fouillant dans le frigo, ou devant l’ordi avec comme prétexte de finir plus tôt pour être dispo pour ma famille le soir, puis piquer du nez devant l’écran vers 14H, horreur !!). Autant j’ai établi des règles pour bien démarrer ma journée de travail, autant j’ai plus de mal à décrocher en plein milieu.
    Par contre je ne laisse pas passer une semaine sans avoir été prendre un café un midi chez les uns ou les autres dans le village. Et une fois par mois je mange avec des amis.

  2. Olivier Carbone

    @isabellecg et du coup, cela ne te donne pas envie de changer quelques habitudes pour mieux profiter de cette pause ?

    :)

  3. Pour ma part, j’essaye de conserver des rituels : je quitte mon bureau à l’étage de la maison et je rejoins la cuisine.
    Le plus souvent, je finis les restes qu’il n’y a plus qu’à réchauffer et je m’installe soit au soleil dans le jardin, soit au coin du feu.
    J’en profite pour écouter les infos à la radio. Après, soit je lis (le courrier, le journal, un bouquin et des fois aussi des documents pour le boulot), soit je file dire bonjour à mes voisins, soit je profite de mon jardin. Il m’arrive aussi une à deux fois par semaine de préparer ma pâte à pain, qui a tout loisir de lever tranquillement avant la cuisson du soir.
    Le tout dure maxi une heure, puis je retourne au boulot dans mon bureau.
    Je ne suis tentée ni par la brasserie, ni par le bistrot, encore moins par la boulangère. C’est simple, car ici, il n’y a rien !

  4. Olivier Carbone

    Merci Claire pour ce témoignage :)

    Je crois connaitre peu de télétravailleurs qui profitent aussi bien de leur pause déjeuner !

    C’est un très bel exemple d’équilibre et cela donne vraiment envie d’instaurer un rituel aussi riche, merci encore.

  1. Rétrolien : Louisa Johnman

  2. Rétrolien : Meilleur Contact

  3. Rétrolien : Statut créateur

  4. Rétrolien : Benett Portage

  5. Rétrolien : cciloiret

  6. Rétrolien : Meilleur Contact

  7. Rétrolien : Xavier de Mazenod

  8. Rétrolien : Marilyn Brochu

  9. Rétrolien : Anne-So de Besombes

  10. Rétrolien : Jean Pouly

  11. Rétrolien : Work outside the box

  12. Rétrolien : Work outside the box

  13. Rétrolien : Thierry Paterkiewicz

  14. Rétrolien : Work outside the box

Laisser un commentaire

7ads6x98y