Accueil / Tiers-lieux / Typologie des tiers-lieux de travail

Typologie des tiers-lieux de travail

Lors du barcamp organisé au Forum des usages coopératifs à Brest par Zevillage avec la Cantine de Rennes et le Comptoir numérique, plusieurs questions ont porté sur la définition des tiers-lieux consacrés au travail. Voici une petite typologie que je vous encourage à compléter dans les commentaires.

La notion de tiers-lieu évolue très vite parce que les usages changent. L’amélioration des réseaux pour se connecter à l’Internet permet aujourd’hui des usages de travail en mobilité et dans des zones où cela était impossible il y a encore 10 ans.

Télécentre de Boitron : un lieu, plusieurs usages

Télécentre de Boitron : un lieu, plusieurs usages

L’ancienne typologie de la Datar (un usage = un lieu : Espace public numérique (EPN) = lieu de médiation numérique ; télécentre = accueil de télétravailleurs fixes) tend à disparaître. Nous pouvons tous, selon les besoins, être alternativement télétravailleurs, coworkers et travailleurs en mobilité. Ou les 3 à la fois. L’ancienne opposition télétravail-coworking n’a donc plus lieu d’être.

Puisque la segmentation des lieux ne correspond plus aux usages, les tiers-lieux vont devoir évoluer et adopter, plus ou moins, la notion de multiservices. En attendant, voici un début de typologie pour compléter celle-là.

Télécentre

Lieu plutôt rural ou péri-urbain qui accueille des télétravailleurs permanents. Mais, de plus en plus, comme dans les télécentres de l’Orne, ces lieux s’ouvrent au coworking et à d’autres usages pour d’autres publics professionnels (fablab par exemple, centre de formation pro) ou grand-public (EPN bénévole).

Les télécentres sont, la plupart du temps, portés par les pouvoirs publics (département, communautés de communes, communes) ou des chambres de commerce dans le cadre d’un projet de développement économique d’un territoire.

Espace de coworking

Lieu plutôt urbain (même s’il existe des exemples ruraux comme à Pomerol ou à Boitron), l’espace de coworking est un lieu de travail collaboratif, en général porté par une communauté d’utilisateurs travailleurs indépendants (géré par une entreprise ou par une association).

On peut y travailler de manière permanente ou de passage pour quelques heures.

Espace public

Prévus pour un usage professionnel (business lounge d’hôtel, salon Grand voyageur de la SNCF) ou détournés de leur fonction (café Wi-Fi, bar d’hôtel, « restaurant » Mac Donald, EPN…) ces espaces permettent de se poser lorsqu’on est en mobilité. A condition d’être équipés d’une connexion à l’Internet et de prises électriques.

Centre d’affaires

Lieu professionnel de location de bureau (comme Regus ou Multiburo) accompagné de plus ou moins de services. Contrairement aux espaces de coworking, ces lieux n’offrent pas les avantages d’une communauté de travailleurs, même quand ils mettent l’appellation de coworking en avant.

Ces lieux sont plutôt urbains. A noter que Regus va ouvrir plusieurs de ces lieux dans des gares, en partenariat avec la SNCF.

Pépinière d’entreprise et incubateur

Ces lieux sont des structures dédiées à la création d’entreprises (réservées aux « jeunes pousses » pour les incubateurs) avec des services associés liés à cette activité. Ils peuvent aussi regrouper des activités liées à l’artisanat ou à l’industrie.

Ces lieux sont en général portés par des collectivités locales, des chambres de commerce ou des universités/écoles.

Certaines pépinières réfléchissent au développement d’activité de coworking.

A propos de: Xavier de Mazenod

Fondateur de la société Adverbe spécialisée dans la transition numérique des entreprises et éditeur de Zevillage.

13 commentaires

  1. Cool article – pour creuser également, on peut regarder le Standard des Tiers-Lieux réalisé par LBMG il y a quelques temps: http://www.lbmg-worklabs.com/standards.swf

    Ca date un peu, mais ça permet de bien compléter l’article! :)

  2. Merci Baptiste. J’avais aussi en tête une définition sur le blog de Neo-Nomade (pas retrouvée) ?

  3. Xavier,

    La photo du télécentre de Boitron avec l’affiche « bureau de vote » : volontaire ? (ou gaffe type La Redoute)

  4. Vu son cadrage c’est un peu fait exprès ;-)

    C’est pour montrer que la notion de tiers-lieux a évolué, surtout à la campagne. Aujourd’hui les télécentres doivent être multi-services, multi-activités pour réussir, créer du lien et de l’activité économique.

  5. Bonjour,

    En fait, que l’on soit dans un Tiers-Lieu ou non, l’essentiel est de participer en votant pour définir le #SloganLaCantine_Tlse de « Votre Hôte en TIC Toulousain » alias La Cantine Toulouse ;-)
    So* TIC & CoWorking
    So* Bar iCentre
    Le Cap iTool
    Etc.

    En savoir plus : http://0z.fr/xoHgN

    Cordialement
    JMFLB

  6. Jacques c’est sur l’article de la Cantine Toulouse qu’il faut laisser ce commentaire ;-)

  7. Bonjour,

    Je ne sais pas si la définition de « tiers lieux » et finalement aussi pertinente.

    Personnellement, je n’aime pas trop le terme. D’abord, parce qu’un lieux « tiers » se défini en creux, en opposition aux lieux premiers (espace privé) et seconds (espace professionnel), alors qu’il peut être privé, professionnel et social tout en même temps. Il n’est pas sûr qu’il soit « autre » et même fort probable, et l’avenir le dira, qu’il soit « tout celà ensemble ».

    Ensuite, le terme « lieux » est trés imprécis, comme un signe quelconque posé sur une carte (lieu dit, chef lieu…). Je trouve l’expression très réductrice, limite rencontre du troisième type.

    Je préfère les termes d' »espaces hybrides partagés » qui, à mon avis, rassemblent dans un « espace », les notions de mélange, de frottement, de complémentarité avec les fonctionnalités d’échange, de partage, de transversalité.

    D’ailleurs, cette définition est celle que j’ai reprise en sous titre dans le tumblr où j’essaye de rassembler des sources diverses et éparses qui nous concernent : http://newworkingspaces.tumblr.com/

    Quand je relis les définitions citées plus haut (télécentres, coworking, espace public…), je me dis que ces catégories ne concernent peu ou à la marge les « Cantines » qui ont un format, un fonctionnement souvent plus riches, originaux ou décalés.

    Est ce que les « Cantines » sont une définition en tant que telles et autonome ? Difficiles de répondre. Mais, il faut sans doute dire qu’elles ont souvent des particularités plus complexes ou originales que les termes ci-dessus, avec peut être un critère sous jacent de « en mutation perpétuelle » ?

    Paul

  8. Excusez les « fôtes » ci dessus, mais il est tard, c’est écrit tout petit et j’ai des petits yeux. ;-)

  9. Dans le même sens, un article publié dans le Asahi Shinbum, « New work space needed by the mobile workforce of the future » :

    The barriers between work life and private life are becoming more blurred in the intellectual industries. A highly paid workforce is not paid for commuting to work every day: they are paid for creative and innovative ideas.

    http://ajw.asahi.com/article/globe/economy/AJ201207080040

  10. Merci Paul. Je suis assez d’accord, le terme de tiers-lieux n’est pas très satisfaisant. Mais c’est le seul qui englobe toute la diversité des lieux de travail et évite les mots piégés porteurs de notions dépassées.

    Les  » Cantine  » sont une réponse qui a l’avantage de souligner l’importance de l’animation dans ces nouveaux lieux. Une grande différence avec les hôtels d’entreprise et tous les loueurs de mètres carrés.

    Mais leur modèle économique les cantonne aux grandes villes.

    A suivre.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée Les champs obligatoires sont indiqués *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong> <div align="" class="" dir="" id="" lang="" style="" xml:lang=""> <embed style="" type="" id="" height="" width="" src="" object=""> <iframe width="" height="" frameborder="" scrolling="" marginheight="" marginwidth="" class="" id="" title="" style="" align="" longdesc="" src=""> <img alt="" align="" border="" class="" height="" hspace="" longdesc="" vspace="" src="" style="" width="" title="" usemap=""> <map name="" area="" id=""> <object style="" height="" width="" param="" embed=""> <param name="" value=""> <pre style="" name="" class="" lang="" width=""> <script type="" async="" charset="" defer="" src="">

Current ye@r *