Accueil / Emploi / RH / Etre visible est essentiel ! Du coup les télétravailleurs mettent en place des tactiques

Etre visible est essentiel ! Du coup les télétravailleurs mettent en place des tactiques

Les résultats d’une étude menée par la London Business School (“Why Showing Your Face Matters ») et évoquée dans la revue MIT Sloan Management Review, montre que les managers trouvent leurs employés plus fiables et plus travailleurs quand ils sont au bureau. Elle montre également que ceux qui travaillent, même occasionnellement, chez eux, ont moins de promotions et sont moins bien évalués, même s’ils travaillent autant voire plus que leurs collègues.

La faute/la raison : le présentéisme (le fait d’être vu), qui altère le jugement. « Being seen has great power », peut-on lire ici ; « Visibility creates the illusion of value » peut-on lire là.

Du coup, les télétravailleurs recourent à des tactiques en tous genres pour montrer que leur absence du bureau n’influence en aucun cas leur travail et qu’ils sont disponibles. Elles sont classées par ordre décroissant :

  • faire des points régulièrement (par mail ou par téléphone)
  • se rendre bien visible au bureau quand on y est (en rencontrant son supérieur hiérarchique par exemple)
  • être disponible le plus souvent possible (être dans l’immédiateté le plus souvent)
  • informer régulièrement ses collègues de ce qu’on est en train de faire (au cours du conversation classique)
  • envoyer des mails ou laisser un message tard dans la journée.

Vous utilisez les mêmes tactiques ? Moi, j’avoue m’y retrouver pas mal.

A propos de: Emilie Ogez

Community manager et rédactrice de Zevillage. Consultante Médias Sociaux, Community Manager mais aussi #geek, fan de #rugby et créatrice de @youuuhoo

9 commentaires

  1. Moi aussi ! Mais c’est un peu inconscient quelques fois !

  2. C’est quoi tard ??

  3. Ca n’est pas précisé. Mais je dirais : bien en dehors des horaires de bureau classique.

  4. Olivier Carbone

    Je me retrouve bien dans l’attitude décrite ci-dessus. Cependant j’avais déjà cette attitude auparavant … lorsque je travaillai essentiellement dans des locaux fixes :)

    Je pense donc que cette attitude (immédiateté, souplesse d’horaire + communication) est lié au poste qui m’est confié, et non au télétravail.

    De plus, si c’était le télétravail qui nous poussait à faire ce genre d’efforts, et bien cela voudrai dire que l’on y est pas prêt !! Car pour se lancer dans le télétravail, il faut bénéficier d’une certaine confiance avec son équipe et sa direction. Car sans cette confiance, notre quotidien va devenir une recherche permanente de reconnaissance et le télétravailleur va finir par vivre dans la crainte (peur de ne plus être pris comme un acteur de l’entreprise, peur d’être pris pour un tir au flanc, peur de ne plus être reconnu ni considéré).

    Je pense que le télétravail doit se baser sur un équilibre … et non sur « des tactiques » établies pour mieux vivre un déséquilibre :)

    A chacun de choisir sa position :
    – trouver des tactiques pour mieux vivre son malaise
    – mettre en place les conditions qui permettent de ne pas être mal à l’aise :)

    PS: j’ai mis du temps a être à l’aise avec le télétravail, à ne pas douter de moi ni du regard des autres. Mais si je n’avais pas réussi à être à l’aise, j’aurai du laisser tomber. Car à force de passer son temps à chercher de la visibilité/considération et à chercher à convaincre les autres que l’on travaille vraiment … et bien on a finalement beaucoup moins le temps pour travailler !!

  5. Comme Olivier, j’ai ce genre d’attitude qui sont liées à mon poste et ma mission.
    Cela n’a aucun rapport avec le fait que je soit en télétravail. ;-)

    En même temps comme toute la boîte est en télétravail peut être que ça aide à être compris des autres (pro, amis, famille) sur le fait qu’on est quand même productif. :D

    Pierre

  6. bonjour a tous
    Au chômage et seule, je profite de cette annonce pour vous faire savoir que je cherche du télétravail.
    qui serait sympathique de me donner quelques idées et adresses.
    bien cordialement

Laisser un commentaire