Accueil / Emploi / RH / Concilier vie personnelle, vie professionnelle et sommeil : un défi ?

Concilier vie personnelle, vie professionnelle et sommeil : un défi ?

Faire avancer ses dossiers, sans pénaliser le temps passé avec ses proches et tout en pouvant dormir suffisamment pour être en forme dans la journée. C’est le dilemme et le défi d’une majorité de personnes. Une récente étude de Regus montre que 34 % des français dorment moins (se couchent plus tard et/ou se lèvent plus tôt) afin de pouvoir mieux concilier vie personnelle et vie professionnelle.Or on sait très bien que le manque de sommeil peut être préjudiciable à court terme (problème de concentration par exemple) et que trop travailler peut donner lieu à des maladies cardiovasculaires. Donc attention, il faut essayer de rester raisonnable.

Pour remédier à ce problème, 24 % des participants proposent de raccourcir les temps de trajets (d’autant que les trajets domicile-traveil sont très souvent stressants comme l’a montré une autre étude de Regus en 2011) et une plus grande flexibilité quant à leur lieu de travail (21 %). Autrement dit, on est dans une logique de télétravail, d’aménagement des horaires… Ils souhaitent aller vers moins de présentiel, ce qui suppose aussi une part de confiance de la part des managers.

Et vous, vous sacrifiez un peu de votre sommeil ?

A propos de: Emilie Ogez

Community manager et rédactrice de Zevillage. Consultante Médias Sociaux, Community Manager mais aussi #geek, fan de #rugby et créatrice de @youuuhoo

8 commentaires

  1. Olivier Carbone

    Le communiqué de presse date bien de février 2013. Il parle d’une étude … « récente » ? LOL

    L’article commence par : « selon les derniers chiffres du Bulletin épidémiologique », mais ne précise pas de date.

    Comme j’aimerai savoir si ces chiffres ont beaucoup baissés, je cherche des infos complémentaires sur ledit bulletin … et je trouve : « Selon une étude effectuée par l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) en 2010, sur 27 653 personnes âgées de 15 à 85 ans et publiée par le Bulletin épidémiologique hebdomadaire le 20 novembre 2012, les Français dorment en moyenne 7 h 13 par jour » (source).

    Donc l’étude « récente » date de 2010. Elle évoque une baisse du temps de sommeil … « une baisse qui selon l’Inpes n’est pas due à des facteurs biologiques mais à des facteurs environnementaux ou sociaux : elle est liée aux horaires de cours, mais surtout à l’accès à Internet, aux jeux vidéo ou au téléphone portable le soir. »

    La baisse du temps de sommeil serai liée à notre utilisation des NTIC, rien à voir avec notre vie professionnelle donc :)

    L’enquête de Regus, réalisée en septembre 2012 est elle bien nouvelle, elle concerne les statistiques diffusés dans le communiqué de presse … Les personnes interrogées ont été invitées à donner leur sentiment sur la façon dont ils conciliaient vie privée et vie professionnelle.

    On mélange les 2 enquêtes, les périodes et les personnes interrogées … et comme on choisi un sujet où tout le monde s’accorde (trop de travail, pas assez de repos) personne ne devrai s’en inquiéter.

    PS: Cette enquête indique qu’un tiers de nous bosse en dehors de notre temps de travail … autrement dit ne respecte pas le code du travail. C’est bien plus qu’un problème de sommeil … mais c’est un problème de droit :)

Laisser un commentaire

7ads6x98y