Accueil / Emploi / RH / Le bien-être au service de la performance et pas l’inverse

Le bien-être au service de la performance et pas l’inverse

La Fabrique de Spinoza, « un think-tank politique et économique dont le but est d’organiser et de promouvoir une recherche et une réflexion démocratiques sur le bien-être citoyen, puis de formuler des propositions citoyennes le favorisant. », a sorti il y a quelques mois un rapport fort intéressant sur le bien-être au travail et son lien avec la performance socio-économique des organisations.

Le rapport fait une soixantaine de pages, annexes non comprises, et aborde la question du bien-être sous différents angles : contexte actuel et grandes tendances (crise économique et financière, nouvelles exigences des salariés, modes de fonctionnement anciens, etc.), réponses actuelles à la sous-performance sociale et économique (3 approches sont présentées : l’approche curative, l’approche prescriptive et l’approche positive), état des lieux concernant le lien entre bien-être et performance et stress et performance, etc.

Les auteurs du rapport expliquent que la culture du bien-être est en train de gagner ses lettres de noblesse (de très nombreuses études montrent que le bien-être génère la performance, individuelle et collective) et qu’il est désormais temps de passer à ce qu’ils appellent le « paradigme du philosophe » : « l’entreprise éthique (et non pas morale) vise le bien-être de ses collaborateurs, pour leur bien cartes mais aussi pour son propre bien, c’est-à-dire sa performance économique » (p. 16).

Malheureusement, malgré quelques initiatives et bonnes pratiques isolées (le Conseil du bien-être chez Atos, la politique du bien-être au travail chez Deloitte, etc.), il subsiste encore beaucoup de réticences et d’obstacles dans les organisations. Elles sont dues entre autres aux managers, formés à se focaliser sur les coûts et les économies et/ou à l’organisation des entreprises, héritée de la révolution industrielle.

Il reste une question essentielle, posée à la fin de ce rapport : comment mesurer le bien-être ? S’il existe des outils, ils sont insuffisants et doivent être encore améliorés.

Pour télécharger le rapport : http://bit.ly/199Jnoe

À propos Emilie Ogez

Emilie Ogez
Community manager et rédactrice de Zevillage. Consultante Médias Sociaux, Community Manager mais aussi #geek, fan de #rugby et créatrice de @youuuhoo
Lire les articles précédents :
Participez à la semaine européenne de la mobilité !

La 12e édition de la semaine européenne de la mobilité (SEM), organisée par le ministère de l’Écologie, du Développement durable...

Fermer