Accueil / Territoires agiles / La Caisse des Dépôts sort une étude sur les télécentres

La Caisse des Dépôts sort une étude sur les télécentres

De février à novembre 2013, la Caisse des Dépôts a fait réaliser une étude par l’ENS Cachan et le cabinet de conseil PMP sur les télécentres en France.

Cette étude avait pour but « d’identifier et évaluer les différentes externalités induites par le déploiement d’un réseau de télécentres urbains en France » dans différents domaines (économie, environnement, transports, etc.). Les bénéfices sont nombreux !

L’étude a permis de distinguer six familles d’externalités, positives et différentes, selon les acteurs concernés :

  • Pour les télétravailleurs en télécentres : un gain de temps (73 minutes par jour télétravail), une baisse des dépenses de 124 euros par mois (ce montant couvre aussi bien les frais de garde des enfants, les frais d’entretien d’un véhicule, etc.), une baisse du stress et une amélioration de la santé (pour 60 % des répondants) ;
  • Pour les entreprises donc les salariés télétravaillent : une baisse de l’absentéisme (- 5,5 jours d’arrêt par an et par télétravailleur), une augmentation des heures de production (moins de temps dans les transports veut dire plus de temps à travailler : + 3,3 %), une augmentation de la productivité journalière (+ 7 %) ;
  • Pour les collectivités locales : un télécentre dans une commune, c’est une augmentation de la population (+ 56 habitants) et aussi des créations d’emplois ;
  • Au niveau national : moins de déplacements, donc moins de distances parcourues en voiture sont synonymes d’une baisse des coûts de maintenance, de construction, etc. L’étude précise que ce sont dès de 440 millions d’euros qui pourraient être économisés !

La synthèse de l’étude peut être téléchargée ici.

À propos Emilie Ogez

Emilie Ogez
Community manager et rédactrice de Zevillage. Consultante Médias Sociaux, Community Manager mais aussi #geek, fan de #rugby et créatrice de @youuuhoo

Un commentaire

Lire les articles précédents :
L’élu 2.0 : une version 2 de la politique ?

En pleine actualité des municipales, l’occasion était rêvée pour aborder cette question du numérique chez les élus qui touche non...

Fermer