Accueil / Emploi / RH / Une nouvelle base d’accords d’entreprises sur les salariés aidants

Une nouvelle base d’accords d’entreprises sur les salariés aidants

L’Observatoire de la responsabilité sociétale des entreprises (Orse) vient de lancer une nouvelle base d’accords d’entreprises ou de branches traitant des salariés en situation d’aidants familiaux avec des exemples pratiques de négociations.

aide personnes agees

Quatre millions de salariés sont des aidants familiaux et aident un proche dépendant, malade ou en situation de handicap.

Cette question implique de repenser les relations entre les entreprises, collectivités, organismes publics, groupes de protection sociale, mais aussi acteurs de la société civile. De leur côté, les entreprises doivent pouvoir s’inscrire dans des objectifs de performance ou de rentabilité tout en reconnaissant que les individus qui composent l’organisation puissent s’inscrire de manière ponctuelle ou durable dans des situations de vulnérabilité.

De nouvelles organisations du travail et de nouveaux modes de management qui bénéficient, non seulement à l’ensemble des salariés, mais aussi à l’activité économique de l’entreprise doivent donc être mis en œuvre.

Dialogue social

La situation des salariés aidants peut être prise en compte dans de multiples thèmes de négociations collectives. Parfois des dispositifs existent, les partenaires sociaux doivent juste les ouvrir aux salariés aidants. Mais des accords spécifiques peuvent considérer la question de manière transversale. Dans tous les cas, les négociateurs devront également tenir compte du déploiement de ces accords pour les faire connaître auprès des salariés, et mettre en place des outils d’évaluation.

Les entreprises peuvent appréhender la situation des aidants dans le cadre d’accords traitant du handicap avec la possibilité de traiter en plus des travailleurs en situation de handicap, les enfants handicapés des salariés ; d’articulation des temps entre travail et vie familiale ; de l’emploi des seniors ; des conditions de travail ; de la mise en place du télétravail ; de la qualité de vie au travail ; de la prévention des risques psychosociaux (RPS) ; de l’égalité professionnelle femmes/hommes ; de la promotion de la diversité et de la lutte contre les discriminations ; de la protection sociale complémentaire.

L’Orse a recensé environ 70 accords mentionnant les aidants ou les proches d’aidants.  Les textes sont accessibles en fonction de plusieurs critères : entreprise, secteur, taille, date de signature, syndicats signataires, sujets abordés…

L’observatoire voudrait maintenant étendre ce type de base à des accords diversité ou de droit syndical.

(Source : Emmanuel Franck – Fil AFP-Liaisons sociales – Photo : Wikipedia)

À propos Rédaction

Rédaction
Signature collective des rédacteurs de Zevillage.

3 plusieurs commentaires

  1. Les salariés aidants peuvent également bénéficier d’une formation afin de concilier vie professionnelle et vie d’aidant. Pour une entreprise, soutenir ses salariés aidants c’est limiter les absences, turn-over, surmenage…

Lire les articles précédents :
Le gadget du vendredi : le Sliden’Joy

Avoir plusieurs écrans, c'est être plus productif, comme nous l'avions souligné dans un précédent article présentant une infographie sur le...

Fermer