Accueil / Futur du travail / Les attentes des étudiants, futur casse-tête pour le bureau du futur ?

Les attentes des étudiants, futur casse-tête pour le bureau du futur ?

Une étude de Citrix réalisée par l’Ifop, dévoile la perception et les attentes des étudiants au sujet de leurs futurs espaces de travail. Des attentes et des pratiques de proximité, de mobilité et de collaboratif qui bousculeront forcément l’organisation actuelle des bureaux et le travail des recruteurs.

Etudiant

Cette étude a le mérite de mettre en évidence les contradictions – apparentes – exprimées par les étudiants. S’ils ont une vision assez classique du travail en entreprise (48% se voient travailler dans un bureau) et que 78% s’imaginent travailler à une place fixe, une majorité ne se voit pas sédentaire.

 » Mais il n’est pas certain pour autant qu’ils rêvent de bureaux fixes équipés de tapis roulants et autres roues de hamster afin de se dégourdir les jambes tout en continuant à taper sur leur clavier  » explique Citrix. Cette façon plus «dynamique » de travailler est à rapprocher de l’envie exprimée par 57% des répondants à travailler en mode projet.

Ces notions de collectif et d’échange sont d’ailleurs très présentes dans la perception des étudiants. Parmi les éléments susceptibles d’affecter le plus leur efficacité au travail, on retrouve largement en tête le besoin de faire partie d’une équipe soudée et motivante (73%).

Dans le même temps, les étudiants sont 43% à estimer que la distance domicile-travail est une préoccupation importante. Toutefois, le télétravail ou le coworking, ne sont pas, en tant que tels, spontanément cité par les étudiants. Ce qui ne signifie d’ailleurs pas qu’ils n’adhèrent pas à ces modes d’organisation car dans l’étude ils en revendiquent les avantages et les valeurs : ils sont 33 % à déclarer vouloir choisir de travailler où ils le souhaiteront et 65% à affirmer vouloir travailler avec des horaires flexibles. Contre seulement 35% à horaires fixes.

Un désir de flexibilité croissant qui s’accompagne d’une demande d’outils adaptés : 33% espèrent pouvoir bénéficier de technologies de pointe et 29 % d’outils leur permettant de travailler en situation de mobilité. Et 75% sont partisans d’utiliser leurs propres outils (BYOD) plutôt que ceux de l’entreprise.

Si l’on ajoute à ces tendances les souhaits clairement exprimés de bureaux de qualité dans l’entreprise (espaces de détente, cantine, espaces verts, lofts…), on entrevoit que les exigences vont être fortes vis-à-vis futurs employeurs de ces étudiants.

Et il est probable que tous ces éléments de flexibilité, de qualité de vie, de bureaux multimodaux ou hubs permettant à la fois le travail isolé au calme, en groupe ou à distance seront un élément de choix de l’entreprise par les futurs diplômés.

Et dans ce bureau du futur idéal on retrouve beaucoup de points communs avec les pratiques de l’entreprise libérée. De beaux chantiers à lancer dans les entreprises…

Télécharger l’étude complète Citrix-Ifop

Infographie-Citrix Ifop-Etudiants-Bureau du Futur

À propos Xavier de Mazenod

Fondateur de la société Adverbe spécialisée dans la transition numérique des entreprises et éditeur de Zevillage.
Lire les articles précédents :
Freelance ou salarié : l’infographie

Hopwork, une plateforme de mise en relation entre freelances et entreprises, nous propose une sympathique infographie comparant les statuts de...

Fermer