Accueil / Qualité de vie / La transition numérique au service des territoires isolés

La transition numérique au service des territoires isolés

Le think tank Terra Nova vient de réaliser une étude intitulée Que peut le numérique pour les territoires isolés, avec la participation de Google et de AirBnB. Avec un fil directeur : le numérique est une opportunité pour les territoires isolés. Mais si on allait plus loin ?

Désert rural et territoires isolés

Dans la 1ère partie, l’étude présente de manière précise la notion de territoires isolés. Il s’agit des communes où moins de 25 % des actifs travaillent dans une aire urbaine, soit 3600 communes et 1,2 M d’habitants.  Le « pari » de cette étude est que pour ces territoires la transition numérique n’est pas une menace, représente même un atout et renforce l’inclusion sociale.

La suite de l’étude présente une description de la situation et des témoignages d’élus locaux, de PME et d’experts. Elle est illustrée par des initiatives rurales à succès (entreprise très rurale de jeux vidéos ou une quincallerie du Tarn sauvée par le e-commerce par exemple).

L’étude souligne ensuite les apports de l’économie collaborative avec la description très précise du rôle d’Airbnb dans ces territoires isolés. Alors que 2/3 des villages ne comptent aucun hôtel, 30% affichent au moins une annonce Airbnb. Ce qui a engendré 14 M€ de revenus supplémentaires pour ces territoires depuis 2012.

Enfin, la 4e partie traite des difficultés d’accès aux réseaux dont nous parlons souvent ici. Malheureusement, les habitants des campagnes le savent bien, on ne verra jamais la fibre optique.

Des solutions pour les territoires isolés ?

On peut d’abord regretter que le sujet de l’étude soit limité au zones isolées alors qu’on pourrait l’étendre à l’hyper-ruralité, voire à la ruralité tout court (70% du territoire).

Ensuite, nous restons sur notre faim avec les 7 solutions (voir un résumé des propositions ci-dessous). Des solutions pour que la transition numérique dans ces territoires isolés réponde aux « impératifs de développement économique et à une ambition d’inclusion sociale et civique ».

Ces solutions sont un peu technocratiques, reposent presque uniquement sur l’action publique et sont parfois faibles. Développer la télémédecine ou le télétravail sont des voeux pieux et la plateforme de construction de sites web communaux… existe déjà). 

Nous pensons qu’il est plutôt temps d’engager des actions en rupture avec ce qui a été fait. Seuls des entrepreneurs du secteur marchand et associatif permettront d’atteindre les objectif que le rapport de Terra Nova fixe à la transition numérique : le développement économique et l’inclusion sociale. D’ailleurs la plupart des exemples concrets de l’étude présentent ce type d’entrepreneurs, TPE ou multinationale californienne.

La ruralité numérique, nouvelle frontière 

Zevillage a été créé, en 2004, sur une conviction : le numérique peut aider les territoires ruraux à se développer. Nous avions donc lancé, dans l’Orne, une expérimentation d’accueil d’urbains souhaitant quitter la ville grâce au télétravail.

Treize ans plus tard, la ligne éditoriale s’est enrichie et Zevillage est devenu le site web de référence des nouvelles formes de travail. Mais nous n’avons pas abandonné ce « combat » originel et nous sommes heureux de voir arriver de nouveaux alliés.

Mais allons plus loin et plus fort.

Hackons la ruralité avec le numérique pour sauver les territoires

Propositions de l’étude sur les territoires isolés

Proposition 1 Créer un Office Régional Numérique dans chacune des régions, point d’entrée unique pour les entreprises (dont les artisans et les agriculteurs) pour les accompagner dans leur transition numérique.

Proposition 2 Faire toute sa place à l’enseignement des compétences numériques de base dans les formations professionnelles et continues (agricoles, artisanales…).

Proposition 3 Favoriser l’essor de l’économie collaborative dans les territoires isolés en offrant un cadre juridico-fiscal stable et non-dissuasif.

Proposition 4 Créer un concours national visant la création d’une plateforme numérique pour les maires, concours à destination des écoles d’informatique et de code.

Proposition 5 Favoriser la mise en place de la télémédecine dans les territoires isolés.

Proposition 6 Lever les freins à l’adoption du télétravail salarié en proposant une négociation interprofessionnelle sur le sujet afin de faire évoluer le cadre légal.

Proposition 7 S’assurer que les dispositifs d’accompagnement pour les personnes rencontrant des difficultés dans leur usage du numérique soient effectifs, accessibles et de qualité.

À propos Xavier de Mazenod

Fondateur de la société Adverbe spécialisée dans la transition numérique des entreprises et éditeur de Zevillage.

Lire les articles précédents :
Travailler autrement : GRDF Rhône Alpes Bourgogne lance une démarche collaborative

Convaincu que la révolution numérique impacte profondément les façons de travailler, la direction régionale de GRDF Rhône-Alpes-Bourgogne s’est récemment lancée...

Fermer