Accueil / Futur du travail / C’est la fête aux indépendants à la Freelance Fair du 16 mars

C’est la fête aux indépendants à la Freelance Fair du 16 mars

Mutinerie, pionnier du coworking en France, lance le 1er événement de grande ampleur dédié aux indépendants : la Freelance Fair. Il se tiendra le 16 mars à la Bellevilloise, à Paris.

Freelance

Qu’on l’espère ou qu’on la craigne, la révolutiondu travail  est en route. D’un côté, on nous rapporte que plus de 90% des salariés français ne se sentent pas engagés dans leurs entreprises, que le CDI n’a plus rien du standard et que le chômage est là pour durer.

De l’autre, on observe l’augmentation rapide du nombre de freelances et du travail indépendant, l’essor de la pluriactivité et des slashers.

Déjà 13 millions de freelances

Selon l’étude de McKinsey d’octobre 2016 sur le travail indépendant, 13 millions de personnes pratiquent cette forme de travail en France : 5 en tirent leur revenu principal, 8 un revenu complémentaire.

L’indépendance, bien qu’elle soit parfois subie, n’est pas qu’une solution de repli anti-crise. Aux États-Unis, selon une étude de Freelancers Union, Freelancing in America 2016 (PDF, 850 ko), près de 9 indépendants sur 10 souhaiteraient garder leur liberté, même si on leur proposait un travail salarié à temps plein.

Leurs parcours, leurs métiers, leurs revenus sont très hétérogènes, mais ils partagent un style de vie : des horaires flexibles, des relations choisies, la possibilité de se réaliser. Habitués des zones grises, ils inventent de nouvelles formes de mutualisme, de nouvelles organisations, une nouvelle culture qui prendront demain le relais d’un monde du travail à bout de souffle.

Le monde des freelances commence à se fédérer ; des plateformes numériques comme Hopwork et de nouveaux services voient le jour. À l’étranger, des collectifs comme Freelancers Union, European Freelancers Movement ou encore Enspiral émergent pour répondre aux problématiques du nombre croissant de freelances : partage de ressources, action commerciale commune, formation continue, mutualisation des risques, besoin de lien social, envies d’aventures collectives.

La Freelance Fair à Paris

Il était urgent de leur consacrer un événement à la hauteur de ces enjeux. C’est ce que propose Mutinerie (avec le soutien de la MAIF) le 16 mars 2017 à La Bellevilloise autour d’intervenants du monde entier : des penseurs et des acteurs de ce nouvel univers professionnel, des collectifs, des startups, des acteurs institutionnels.

Conférences, ateliers, témoignages et rencontres se tiendront sur trois parcours au choix :

  • le parcours freelance pour ceux qui se sont déjà lancés dans l’aventure
  • le parcours découverte pour ceux qui veulent en savoir plus sur la condition de freelance
  • le parcours organisation pour les startups, les PME, les grands groupes et les associations qui s’intéressent à ce sujet des freelances.

C’est un fait de société : pendant que le vieux monde du travail s’essouffle, l’activité indépendante répond à la quête de liberté et de sens d’un nombre croissant d’individus. Le tableau n’est pas pour autant idyllique et le risque de précarisation est réel. Oubliés du code du travail, les freelances s’organisent à compter du 16 mars.

À propos Rédaction

Rédaction
Signature collective des rédacteurs de Zevillage.
Lire les articles précédents :
Le gadget du vendredi : les Bubbles

Vous allez au restaurant ou chez votre coiffeur, vous n'avez presque plus de batterie sur votre téléphone portable ? Peut-être...

Fermer