Accueil / Vu sur le Web / Open space : les français n’en sont guère satisfaits mais…

Open space : les français n’en sont guère satisfaits mais…

Une étude d’OpinionWay pour CD&B se penche sur la relation que les salariés français entretiennent avec leurs espaces de travail. La plupart d’entre eux sont en open space, mais ils n’en sont guère satisfaits.

Près de la moitié des salariés travaillant en open space accepteraient immédiatement un bureau individuel si on le leur proposait. C’est ce qui est indiqué dans une étude d’OpinionWay pour CD&B, une entreprise de conseil en transformation des espaces de travail. Mais les personnes interrogées seraient tout de même 40% à hésiter à quitter leur open space si on leur faisait la même offre. 

(source : start.lesechos.fr)

Ce qui ressort de cette étude et de la rapide analyse qui est faite, c’est qu’idéalement, il ne faudrait pas choisir entre l’open space et un bureau individuel. Il faudrait opter pour des espaces de travail flexibles et pour des aménagements permettant de réduire le bruit (par exemple) dans les espaces partagés. Par contre, j’ai du mal avec l’idée de ne pas avoir un espace « attitré » (c’est le « desk sharing ») car on arrive au bureau le matin, on a envie de se retrouver ses repères, quels qu’ils soient. Qu’en pensez-vous ? 

À propos Emilie Marquois-Ogez

Emilie Marquois-Ogez

Community manager et rédactrice de Zevillage.
Consultante Médias Sociaux, Community Manager mais aussi #geek, fan de #rugby et créatrice de @youuuhoo

Un commentaire

  1. Bonjour Emilie,

    Comme beaucoup de chose en entreprise, si c’est imposé, l’OpenSpace peut être, ou devenir, insupportable…
    Nous n’avons pas tous les mêmes besoins, les mêmes envies et le plus important reste la liberté de choix!
    L’ideal est d’avoir des bureaux en fkexoffice (bureaux seuls, doubles, petites équipes et open Space). Le collaborateur peut choisir sa place en fonction de ce qu’il a à faire et en fonction de son envie du jour (commencer dans un bureau isolé le matin pour être concentré et aller sur l’open Space l’après-midi)!
    Associé au flexoffice, il faut aussi lui donner la possibilité de choisir le lieu d’ou il travaille : de chez lui, centre de coworking ou lieu tiers.

    Christophe Thuillier

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Lire les articles précédents :
Le Flex office : bonne ou mauvaise solution d’aménagement ?

"Est-il indispensable d'avoir des postes de travail attribués au sein de l'entreprise ?" C'est à cette question que le cabinet...

Fermer