Accueil / Mentions légales

Mentions légales

Zevillage est édité par la société Adverbe.

Animation : Xavier de Mazenod

Adverbe, SARL au capital de 8 000 €
Siège social
 : La Cour 61500 Boitron
SIRET : 444 983 134 000 32 – RCS Alençon
N° TVA intracommunautaire : FR 09 444 983 134
Enregistré au titre de la formation professionnelle continue sous le N° 25 61 00710 61 auprès du préfet de la région Basse-Normandie. Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l’Etat.

Zevillage est hébergé chez OVH, 2 rue Kellermann – 59100 Roubaix – France

Zevillage est placé sous licence Creative Commons by-nc-nd

Un commentaire

  1. Salut !

    Je ne sais pas si tu te souviens de moi, nous nous sommes croisés en 2011 (2012 ? je sais plus) à RuralTIC.
    Je suis ton blog depuis longtemps.

    A titre perso je tente de travailler dans le domaine du déploiement de la fibre optique en zone rurale, qui me parait être l’un des pré-requis essentiel pour favoriser le télétravail en France (Sans une bonne connexion neutre & efficace, le télétravail est difficile…)

    Au hasard des rencontres sur le net, nous sommes plusieurs a avoir une idée commune: Pourquoi ne pas « coupler » télécentres & POP/NRO (POP = point d’accès Opérateur et NRO = nœud de raccordement optique).
    Je m’explique:

    J’ai remarqué que parfois les télécentre ont une connexion internet « basique », parfois en Faisceau Hertzien. Par ailleurs, les NRO des opérateurs , notamment public, sont une infra type « Datacenter » en plus petit, qui coûte cher.

    L’idée serait d’accoler les 2 , et créer ainsi des « petits » datacenters au bénéfice des usagers du télécentre (même si ça n’a pas de sens pour tous les métiers c’est évident).

    Avantage:

    * Pour les occupants du datacenter, la possibilité d’avoir une excellente connexion internet (les NRO sont souvent adductés en 10Gbps),

    * La créations de services « de proximité » : Visioconférence de haute qualité, hébergement d’équipements en baies (comme au TH2 en plus petit, sans avoir à monter à Paris pour la maintenance) (avec une location en « U par U »)

    * Environnement de « Cloud » local, par exemple pour faire des recettes, héberger un petit site web, … sur des serveurs mutualisés, en réplication à petite échelle de ce qui se fait chez OVH ou autre,

    * Une variante: parfois il est nécessaire de télécharger ou uploader de gros volumes de données. Depuis chez soi c’est compliqué, en ADSL 1Mbps, … Là, on pourrait faire un service où les gens viennent avec leur disque dur, le branchent dans un rack (loué à la minute comme les stations de recharges de téléphone portable dans les aéroports) puis download/upload leur données à pleine vitesse, pour ensuite reprendre leur disque rempli (ou vidé celui le cas).

    * Un NRO étant en général bien alimenté en électricité, pourquoi ne pas y mettre des bornes de recharge de véhicules électrique pour les usagers qui viennent des environs,

    * Ce télécentre peux aussi être utilisé pour la formation en y prévoyant une salle de formation + rétroprojecteur

    Qu’en penses-tu ? As-tu déjà eu des retours de ce type de chose ? L’idée est de profiter de la proximité du NRO pour « simplifier » l’accès réseau au télécentre: Pas besoin de génie civil pour tirer une paire de fibre, plusieurs opérateurs de gros et pro directement sur site,…

    La gestion (à la fois informatique & logistique) pourrait être effectuée par un employé municipal (ou autre structure publique) formée pour ça et que le projet intéresse.

    Merci par avance de ton retour !

    Julien Aubé

Laisser un commentaire