William Van Den Broek a défini six critères permettant de positionner un (futur) espace de coworking : accessibilité, mise en commun des ressources (photocopieur, imprimante 3D, espace commun…), énergies partagées, proximité, permission et confidentialité

Pour nourrir sa réflexion et réaliser cette typologie, il s’est basé sur les études menées par Deskmag, sur la lecture de la Harvard Business Review qui a définit les caractéristiques d’un espace de travail collaboratif, sur la consultation de la pyramide de Maslow du coworking et sur ses échanges avec l’architecte Francesco Cingolani.

Dans son article, il donne à la fois les éléments pour développer un axe plutôt qu’un autre. Il y fournit également une liste de 10 questions à se poser pour « évaluer » un lieu selon chacun des critères listés plus haut. Par exemple, pour définir le niveau d’accessibilité d’un espace de coworking, il faut répondre à ces questions et d’autres :

  • Votre espace de coworking est-il ouvert plus de 10h par semaine ?
  • Votre espace de coworking est-il ouvert le week-end ?
  • Votre espace de coworking est-il ouvert à tous ?
  • Vos coworkers ont-ils leur propre clé ?
  • Votre espace de coworking accueille t-il tous types de profils ?
  • Des transports en commun se trouvent-ils à proximité ?
  • Proposez-vous un forfait journalier ?

On attribue alors 1 point ou aucun point selon la réponse apportée : oui = 1, non ou pas concerné : 0.

Voici ce que cela donne pour La Mutinerie :

Et vous, avez-vous réalisé cette évaluation pour votre espace de corworking ?

Abonnez-vous à la newsletter hebdo de Zevillage et gagnez du temps de veille
Gagnez du temps dans votre veille avec notre newsletter hebdomadaire
Placeholder Placeholder