Le cabinet Iligo a publié mi-septembre le second volet des conclusions issues d’une étude consacrée à la consommation collaborative.  On y découvre présentés les 4 types de profils de consommateurs collaboratifs. Ce volet fait suite à un premier opus sorti il y a quelques mois, dans lequel le cabinet s’était intéressé aux usages et attitudes des urbains vis-à-vis de la consommation collaborative.

Ces quatre profils sont distingués selon deux axes : un axe de finalité de la pratique (usage ou possession) et un axe de contexte d’utilisation (individuel ou collectif).

  • Les « Co-Owners » (exemple : achats alimentaires groupés) sont plutôt des femmes ayant entre 25 et 34 ans. Ils cherchent à consommer mieux ;
  • Les « Co-Users » (exemple : covoiturage) sont principalement des hommes ayant entre 18 et 24 ans. Leurs motivations : économies, respect de l’environnement et création de lien social ;
  • Les « Single-Owners » (exemple : vide-dressing entre particuliers) sont en grande partie des femmes d’une trentaine d’années, qui cherchent à réaliser des économies tout en évitant le gaspillage ;
  • Les « Single-Users » (exemple : location d’objets entre particuliers) sont surtout des hommes, habitant en province, entre 25 et 49 ans. Ce qui les intéresse : le tissage de liens, le partage et l’échange de savoirs.

Source : LeMonde.fr