Travailler à distance, limiter le temps passé dans les transports, être plus proche de sa famille… Voici quelques uns des avantages souvent plébiscités lorsqu’on aborde cette thématique.

Il y a des points positifs nets et il est important de les citer.

Dans l’absolu, d’un point de vue financier, il est plutôt intéressant d’avoir une équipe mobile que de louer des bureaux onéreux.

Les technologies collaboratives sont nombreuses et les idéaux du collaboratif peuvent aussi nous amener (trop) loin dans nos attentes.

Hormis la technologie, la haute production et la mécanique du travail à distance, il est nécessaire de s’assurer qu’il y a de la glu.

Il s’agit de la confiance, de la clarté et l’accessibilité des objectifs, des relations internes développés par des routines comportementales et la culture spécifique de l’organisation.

Les aspects soft sont ainsi très importants à considérer car ils garantissent en partie la pérennité de la collaboration à distance.

Les collaborateurs comme les managers à distance ont ces leviers-ci à actionner et à monitorer, pour optimiser leur performance.

Pour les organisations, il s’agit d’un must si on ne veut pas accumuler des coûts cachés liés aux différentes frictions et problèmes de synchronisation.

Abonnez-vous à la newsletter hebdo de Zevillage et gagnez du temps de veille
Gagnez du temps dans votre veille avec notre newsletter hebdomadaire
Placeholder Placeholder