Lors de la réunion de la communauté de communes du pays d’Essay, jeudi 19 avril, le président s’est montré surpris de l’opposition de nombreux élus à son projet de circuit ovale. Un revirement qui s’explique par une forte mobilisation contre le projet, notamment dans la commune où il était prévu de l’installer. Près de 80% des habitants d’Aunay-les-Bois ont ainsi manifesté leur opposition au circuit ovale en signant un recours au préfet.

Le maire d’Essay, Georges d’Harcourt, élu de l’intercommunalité, a même pris la tête de la résistance à la lumière des nouveaux éléments : opposition de la population, subvention du conseil général caduque et forte incertitudes sur l’apport financier du porteur de projet.

Selon des habitants présents lors des débats, le maire-président a tenté la fuite en avant pour défendre son projet, sur le thème “on a commencé à financer des étude préalables, il faut continuer”. Argument attendu facilement démonté par le maire d’Essay selon Ouest-France : “Il vaut mieux se couper un bras plutôt que la tête, et les études pourront servir pour le karting”.

Le vote du budget du karting a été voté mais le vote du budget des travaux de l’anneau ovale a été reporté à une réunion ultérieure du conseil de la CdC.