Dell et Intel vienne de sortir une étude sur l’impact des technologies sur les méthodes de travail. Plusieurs tendances sont étudiées : 1) Le crowdsourcing et les services de crowdsourcing, 2) Productivité mesurée en rendement et résultats, non en heures, 3) Changements dans l’adoption des matériels, 4) Risque de conflits intergénérationnels, 5) Valeurs contre règles, 6) Les nombreuses casquettes du responsable informatique, 7) Innovation à l’initiative des employés.

L’étude est intéressante car elle permet d’avoir une vision globale et une vision locale. En effet, un focus est réalisé pour 11 pays : Etats-Unis, Brésil, Japon, Chine, Canada, Mexique, Royaume-Uni, Allemagne, France, Inde, Australie.

Il y est bien sûr question de télétravail et apparemment, en France, les employés préfèreraient avoir des horaires plus flexibles que de faire du télétravail.

« Le télétravail suscite nettement moins d’enthousiasme. Seuls 24% pensent qu’il est important de travailler à distance pour améliorer la productivité, alors que 36% ont aujourd’hui le choix entre le bureau et le télétravail. »

Ce qu’on apprend aussi, c’est que :

« Le télétravail semble davantage être mis à la disposition des hommes (42%) que des femmes (30%) »

(qui sont plus réfractaires).

« 47% des plus de 55 ans estiment que le télétravail sape l’esprit d’équipe, alors que seulement 25% des 18-24 ans sont d’accord avec cet avis. »

L’étude peut être téléchargée ici.