Entretien avec Fabien Miedzianowski, responsable du projet Cybercantal. Dans ce podcsat, il nous présente la stratégie du département du Cantal pour accueillir des télétravailleurs et leur apporter des services.

Lancé en 1998, ce programme Cybercantal a d’abord créé un réseau d’espace numériques. En 2004 et 2011, l’activité a été déplacée vers les usages dans le domaines de l’éducation (Environnement numérique de travail), des services publics (mise en place des maisons de service pour développer la e-administration) et les télécentres.

L’idée directrice du conseil général était de proposer un réseau de 7 télécentres pour développer le département par l’accueil de télétravailleurs.

Chaque télécentre est équipé de matériel informatique et bureautique et les télétravailleurs sont accompagnés pour la création d’activité, pour l’installation de salariés ou pour un cursus de formation dans le télécentre de Murat.

Chaque télécentre a une spécificité particulière pour sensibiliser aux usages du télétravail dans divers secteurs : agriculture, santé, TIC et homeshoring (centres d’appels dans des téélcentres).

Par ailleurs, le conseil général du Cantal vient de boucler un projet pilote de télétravail pour ses agents (2 ou 3 jours/semaine à domicile ou dans les télécentres publics ou locaux déconcentrés du conseil général) qu’il est en train de généraliser à tous ses salariés.

Un succès certain pour les agents qui ne veulent « surtout pas revenir en arrière » et pour l’encadrement qui a enregistré un accroissement de productivité.

En 2012, le Cantal va ouvrir 3 nouveaux télécentres, agrandir celui de Murat et développer la e-formation pour ses télétravailleurs.