Le groupe de recherches prospectives Futurouest m’a invité à un exercice de réflexion prospective à la Cantine de Rennes sur les nouvelles formes du travail possibles en 2040 à partir des tendances sociétales notables aujourd’hui : soif d’autonomie, exigences d’éco-mobilité, de travail à distance, besoin de tiers-lieux.

Pas facile quand on n’est pas devin mais j’ai essayé d’imaginer des scénarios et de pistes possibles que vous retrouverez dans le Slideshare ci-dessous.

Il me semble que toutes les conditions sont réunies pour que le phénomène télétravail (distance) + coworking (ensemble) + entrepreneuriat (autonomie) se développe vite et fort.

Du coup, le télétravail tel qu’on le conçoit aujourd’hui est déjà mort. RIP.

Peut-être partagez-vous certaines de ces constatations ou peut-être n’êtes-vous pas d’accord ? Votre avis m’intéresse.

Merci à Karine Sabatier et à Benoît Sallé pour leurscompte-rendus étoffés :

Merci aussi à Jacques Robert pour la prise de vue et le montage de la conférence et des débats :

La conférence

Le débat



Abonnez-vous à la newsletter hebdo de Zevillage et gagnez du temps de veille
Gagnez du temps dans votre veille avec notre newsletter hebdomadaire
Placeholder Placeholder