Le mérite de cette étude Workshifting Benefits: The Bottom Line, rédigée par le Telework Research Network pour le compte de la société Citrix, est de mettre en évidence les bénéfices du télétravail pour les salariés, pour les entreprises et pour la société toute entière.

Des études s’étaient déjà penché sur les bénéfices du télétravail pour le bilan carbone.

Mais l’étude Citrix passe en revue plusieurs autres domaines pour lesquels elle chiffre les bénéfices qui seraient engendrés aux Etats-Unis par un passage en télétravail à 50 % du temps. Par exemple :

  • 27 % d’augmentation de productivité pour les salariés
  • réduction de l’absentéisme de 3,7 jours/an
  • économie de 362 $ /an/télétravailleur sur le carburant
  • entre 1 962 et 6 808 $/an/télétravailleur de dépenses liées au travail (vêtements, véhicule, repas, parking, etc.) économisées par la réduction du temps passé dans l’entreprise
  • réduction de 17 % des émissions de CO2 par rapport aux émissions de 2005
  • 23 milliards $/an de réduction des dépenses d’importation de pétrole
  • 95 000 blessés et morts évités dans des accidents de la circulation…

Des économies possibles réalisables dans 3 catégories.

  • pour les employeurs : productivité, immobilier et coûts associés, turnover des salariés, absentéisme
  • pour les salariés : carburant, dépenses liées au travail, temps
  • pour la collectivité : pétrole, gaz à effet de serre, accidents, maintenance des autoroutes.

Impressionnant, non ? Mais qu’est-ce qu’on attend pour être heureux ?

Workshifting Benefits: The Bottom Line : Télécharger l’étude (PDF, 2,3 Mo)

Voir l’étude de Citrix sur la productivité du télétravail réalisée en France

Abonnez-vous à la newsletter hebdo de Zevillage et gagnez du temps de veille
Gagnez du temps dans votre veille avec notre newsletter hebdomadaire
Placeholder Placeholder