Le télétravailleur en portage salarial confie la gestion administrative et comptable de son activité à une entreprise tierce. Il est lié à celle-ci par un contrat de travail et bénéficie donc du statut sécurisant de salarié. Une forme juridique idéale pour démarrer “à son compte” sans se noyer dans la paperasserie.

La société de portage (avec qui vous avez signé un contrat de portage) facture à votre client le montant de la prestation fixé, assure le suivi de la facture, règle les charges sociales à votre place et vous verse sous forme de salaire (accompagné d’un bulletin de salaire) le solde du montant facturé, après avoir prélevé sa commission pour son travail de portage.

Le portage salarial : 1 contrat et 3 parties
Le portage salarial : 1 contrat et 3 parties

Qui peut télétravailler en portage salarial ?

Tout le monde peut travailler en portage salarial (attention à la concurrence déloyale si vous déjà salarié par ailleurs) mais généralement pour des prestations de services. Suite à l’accord négocié le 24 juin 2010 entre partenaires sociaux et syndicats de professionnels de l’intérim (PRISME), le portage salarial des cadres est réglementé. Voici les principales conditions d’éligibilité :

  • avoir le statut de cadre
  • prétendre à un salaire minimum de 2 900 € bruts / mois (soit 4 500€ de chiffre d’affaires)
  • ne pas être lié à une autre entreprise par un contrat de travail prévoyant une clause d’exclusivité ou de non-concurrence

Le télétravailleur peut avoir recours au portage salarial ponctuellement ou pour des missions récurrentes. Il peut aussi cumuler cette forme juridique avec le statut de salarié, retraité ou d’auto-entrepreneur (en cas de dépassement du seuil de chiffre d’affaires).

Avantages du télétravail en portage salarial

Avec le portage salarial, des experts en gestion se chargent des formalités administratives et comptables. Vous pouvez donc consacrer toute votre énergie à votre métier et à la prospection clients. De plus, la législation encadre et sécurise dorénavant le portage salarial (loi de modernisation du marché du travail du 25 juin 2008).

Ainsi, le télétravailleur en portage bénéficie du statut de salarié. Cela signifie qu’il perçoit une rémunération et ses cotisations sociales sont payées. Vous profitez donc d’une couverture maladie, prévoyance, retraite et accident du travail fiable. Enfin, vous négociez vous-même vos tarifs et conservez vos droits sur le portefeuille client constitué.

Inconvénients du télétravail en portage salarial

Ce mode de télétravail ne peut excéder 3 ans. Et le service de la société de portage (le soulagement des formalités de gestion) a un prix : environ 10% du montant facturé, en général dégressif suivant le montant facturé.

Comment devenir télétravailleur en portage salarial ?

Une fois vos clients démarchés, il vous suffit d’entrer en contact avec une entreprise de portage salarial. Voici quelques liens utiles pour la trouver :

Voir aussi

(Photo Akunamatata)

Mots clés: ,