Femmes territoriales consacre le dossier de sa livraison de février au haut débit rural. Séverine a légèrement interprêté mes propos mais l’esprit y est 😉 Sans Wimax, je ne me serais pas installé à côté d’Essay et peut-être pas dans l’Orne.

Et dire que certains élus locaux n’ont pas encore compris que le vrai haut débit n’était pas un luxe mais un équiment en infrastructures indispensable pour développer leurs territoires.

Et dans ce dossier on retrouve quelques amis de Zevillage, dont Jean-Michel, télétravailleur Morvandiau.