Julien Denormandie, secrétaire d’État auprès du ministre de la Cohésion des territoires, vient de confier une mission ” Coworking et territoires ” à Patrick Levy Waitz, président de la Fondation Travailler autrement pour identifier les modèles les plus adaptés aux territoires.

Dans sa lettre de mission (PDF), Julien Denormandie souligne que “le numérique permet de redéployer les perspectives de travail sur le territoire, à travers le télétravail mais aussi à travers les nouvelles formes d’emploi”. 

Coworking et territoires

Le secrétaire d’Etat constate également que : “c’est dans cette optique du « travailler autrement » que des espaces de coworking se multiplient, que ce soit dans les ruralités, les villes moyennes ou les métropoles. Ils créent de nouveaux collectifs de travail, de partage, d’engagement et sont également des lieux de vie et de rencontres professionnelles.”

Julien Denormandie a bien identifié la singlularité de ces espaces “qui ne sont pas des espaces ordinaires de travail : ils élaborent également de nouveaux collectifs de travail et une communauté de partage, de nouvelles formes de travail et d’engagement s’y inventent. Ils créent de nouveaux lieux de vie, de rencontres professionnelles et/ou militantes, dans les villes. Par hybridation, de nombreux espaces de coworking deviennent alors des lieux d’innovation sociale, favorisant l’émergence et l’incubation de nouveaux services.

Un rapport fin juin

La mission confiée à Patrick Levy Waitz vise à “définir un diagnostic partagé sur les espaces de coworking et leur déploiement, en lien avec les acteurs des territoires, les élus locaux, utilisateurs, entreprises et partenaires sociaux. Ce diagnostic soulignera les liens entre les évolutions et les transitions engagées dans la société et dans le monde du travail mais également d’identifier les modèles les plus adaptés aux territoires et les modèles économiques les plus performants », explique le secrétaire d’Etat.

A son tour, le président de la Fondation Travailler autrement s’estime “très honoré de la mission qui [lui a] été confiée sur les espaces de coworking, véritables lieux d’hybridation et de rencontres”.

Il s’estime “très heureux de pouvoir contribuer à cette réflexion qui touche aux nouvelles formes d’emploi, au coeur des travaux de la Fondation Travailler autrement.” La fondation Travailler autrement travaillera en lien avec le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET) pour apporter des réponses globales, coordonnées et immédiatement applicables afin de répondre de façon très pratique à la demande des Français a ajouté M. Levy Waitz.

La Fondation Travailler autrement, vers les nouvelles formes d’emploi, a été créée par plusieurs acteurs publics, privés et de la société civile. Les membres fondateurs partent d’un constat partagé : le rapport des Français au travail et à l’entreprise connaît une mutation sans précédent et de nouvelles formes d’emploi se développent.