Au premier abord, on se dit que ce bruit (ambiant) peut avoir un impact négatif sur notre concentration et notre créativité. Mais une étude vient de montrer le contraire.

Le bruit (dans une certaine mesure bien sûr), et donc la distraction, serait générateur de créativité. Les scénarios mis en place pour réaliser les tests n’ont rien à voir avec les espaces de coworking, mais un parallèle peut être facilement réalisé. Dans un espace de coworking,il y a la machine à café qui marche, les échanges entre coworkers, les coups de téléphone, etc.

Lalalalalala!

L’étude a montré que les personnes exposées à un bruit modéré (70db) et non désiré (ce n’est pas comme la musique qu’on écoute avec son casque) étaient plus susceptibles de trouver des solutions créatives et que ces idées étaient plus originales. Par contre, lorsque le bruit est plus important (85dB, ce qui équivaut au bruit de la circulation sur une route principale à une distance de 10 mètres), il inhibe la capacité de traiter l’information, et donc engendre une perte de créativité.

On en déduit, comme le fait Deskmag, qu’un espace de coworking ne doit pas être trop calme pour permettre l’innovation, voire la productivité.

Source : deskmag.com

Abonnez-vous à la newsletter hebdo de Zevillage et gagnez du temps de veille
Gagnez du temps dans votre veille avec notre newsletter hebdomadaire
Placeholder Placeholder