Depuis l’accord signé par le Syntec et les annonces de quelques entreprises il est de plus en plus question de ce “droit” à la déconnexion. C’est une évidence que tout salarié a un droit à la déconnexion lié à son contrat de travail et son temps de travail. Mais ce sujet relève-t-il du droit ?

Malheureusement les pratiques organisationnelles et managériales mettent à mal ce droit et il serait tout à fait contre-nature que l’on soit amené, une fois encore, à penser qu’il faille légiférer sur ce sujet qui ne relève pas du droit, mais des pratiques managériales et sont de l’entière responsabilité des directions d’entreprise. A chacun(e) de prendre ses responsabilités et des les assumer dans un monde qui veut que nous soyons responsables de nos actes.

(Photo Chris Chan)