Vif succès pour Samuel Szoniecky, chercheur en sciences de l’information établi depuis peu en Basse Normandie. Il présentait de façon simple et attractive un sujet complexe : l’écologie de la connaissance. Cette table ronde Désirs de culture, désirs d’agriculture était organisée par Artank le dimanche 8 juin  en partenariat avec l’écomusée du Perche autour du thème “art-griculture”, y compris dans son sens métaphorique. La présentation du travail en cours de Samuel  Szoniecky Jardin des Connaissances était précédée de différents exemples de représentation de l’information  respectant le thème choisi du végétal et de la graine. Comme ce “packetgarden” d’Arnolfini, dont l’objectif est de stocker un monde personnalisé  pour l’internaute. Le “jardin sémantique, serious game pour l’archéologie du savoir et la simulation de l’écologie cognitive” en cours d’élaboration chez Mundigo et au laboratoire Paragrahe de l’Université Paris 8 est séduisant car il est lié à la notion de territoire : il s’agit du savoir “ici et maintenant”, c’est-à-dire la capitalisation d’un savoir “local” et personnalisable, par rapport à la connaissance “globale” qui paradoxalement, est la plus accessible sur les réseaux.

Comment gérer son identité virtuelle de façon créative et efficace devient un thème actuel qu’Artank traitera de façon plus approfondie. Nul doute que cette présentation passionnante devant un public curieux d’en savoir plus aurait merité un séminaire à part entière;  peut-être une idée à retenir dans le cadre des Assises du Numérique ou lors d’une prochaine rencontre autour du document numérique en Basse Normandie.