Le constructeur automobile Ford a réalisé une étude, “Ford European Commuter Survey“, sur le trajet domicile/travail auprès de 5503 personnes habitant l’une des 6 grandes villes européennes suivantes : Barcelone, Berlin, Londres, Madrid, Paris et Rome. En voici les principaux Présultats.

  • 26 % des personnes interrogées trouvent le trajet domicile / lieu de travail stressant (voire plus que le travail lui-même) et ce sont les Romains qui l’affirment le plus (57 %, contre 35 % pour les Parisiens) ;
  • Les trajets sont d’autant plus stressants et générateurs de retards que le nombre de moyens de transport utilisé est important ;
  • 63% des répondants affirment arriver en retard au travail au moins une fois à cause d’un contre-temps sur leur trajet (quand on utilise les transports en commun, il faut s’attendre à tout ; ils sont imprévisibles) ; pour “limiter les dégâts”, ils partent plus tôt (20 à 30 minutes plus tôt) ;
  • Les 16-24 ans sont moins angoissés que leurs aînés par les trajets domicile/travail (ou cours).

Conclusion : envisagez les solutions proposées par Ford, ou bien, quand vous le pouvez, té-lé-tra-vaillez ! Vous éviterez ainsi les bus bondés, les courses dans les couloirs du métro pour ne pas rater votre correspondante, l’énervement en arrivant au travail parce que vous aurez perdu 20 minutes sur votre journée et manqué le début de votre réunion, etc. Et puis, le plus important : vous gagnerez en productivité ! Le temps passé dans les transports en commun, c’est, ne l’oublions pas, du temps en moins à travailler mais aussi pour se détendre.

Source : www.ovale-bleu.fr