Vous avez remarqué qu’on n’a jamais autant parlé de télétravail dans la presse ? Hier, c’était le jour de Libération avec un papier de Giulia Foïs (version Libé old fashion et version Ecrans).

En gros, tout le monde aime le télétravail, sauf les employeurs français qui adhèrent peu.

Un petit effort du côté des aménageurs pour offrir une bonne qualité de réseau Internet jusque dans les endroits reculés du pays et un effort du côté des RH pour banaliser le recrutement de télétravailleurs donnerait probablement un coup de booster au télétravail en France.

En tout cas, l’article de Libé le note, ce n’est pas du côté du Grenelle-Assises du numérique qu’il faut attendre une révolution :

” De son côté, le secrétaire d’Etat Eric Besson présentera en juillet un plan de relance du numérique en général, du télétravail en particulier. Denis Bérard n’y croit pas : « Un plan de plus, un colloque de plus…Pour rien, certainement. Le concept de télétravail est apparu avec le minitel. Depuis, on nous prédit sans cesse une révolution des pratiques. Les médias adorent, mais ils sont les seuls ! Cela dit, le débat actuel sur le développement durable pourrait susciter un nouvel intérêt pour le télétravail. » Forcément, en travaillant chez soi, on pollue moins…”