Beaucoup de pépinières et d’incubateurs d’entreprises se retrouvent sur leur territoire en quasi concurrence. Créés plus récemment, les espaces de coworking ont rarement eu droit de cité dans les incubateurs qu’ils complètent pourtant avec l’apport de leur communauté. La tendance change mais lentement. Faisons ici le point sur l’opportunité de lier les deux offres dans un même lieu.

L’incubateur au coeur de l’équation

On a aussi coutume de bien classer les structures… incubateur, accélérateur, pépinière, hotel d’entreprises, télécentre, espace de coworking…

Sans entrer dans le détail de la définition de chacun de ces lieux, concentrons-nous sur l’intérêt de la diversité dans le développement d’une jeune entreprise puisque nous parlons d’incubateur.

Un incubateur est un espace où les jeunes entreprises ou pré-entreprises, c’est à dire les porteurs de projets de création d’entreprises, sont hébergées et doivent pouvoir capter les conseils, les expériences, les inspirations, les idées, les financements, nécessaires à leur amorçage et leur croissance. C’est donc, sur un territoire, la fabrique où naitront les futurs créateurs de valeur, ceux qui créeront emplois et nouveaux marchés.

Que trouve-t-on dans les incubateurs ?

Le terme déjà est, comme souvent dans les termes utilisés dans le développement économique, un peu galvodé. certains ne sont en fait que des pépinières d’entreprises, des hébergements pour tous,…

La définition proposée par Wikipedia est la suivante :

Un incubateur d’entreprises ou un accélérateur de startup est une structure d’accompagnement de projets de création d’entreprise. L’incubateur peut apporter un appui en termes d’hébergement, de conseil et de financement, lors des premières étapes de la vie de l’entreprise.

À la différence d’une pépinière d’entreprises ou d’un hôtel d’entreprises, un incubateur s’adresse à des sociétés très jeunes ou encore en création, et leur propose un ensemble de services adaptés.

Les incubateurs peuvent se différencier entre eux par les services qu’ils proposent, leur caractère lucratif ou non, ou encore le type de projets qu’ils ciblent.

Autrement dit l’incubateur cible les très jeunes entreprises, accompagnant en amont même de la création leur démarche afin de la rendre la plus durable et porteuse d’avenir possible.

Un lieu fermé sous forme de bureaux ou bien ouvert en open space. Dans tous les cas il faut permettre aux entrepreneurs de pouvoir effectuer des RDV en toute discrétion dans un lieu fermé mais l’approche open space est intéressante car elle permet de faciliter les échanges au quotidien entre entrepreneurs et avec l’écosystème du territoire que l’animateur du lieu aura soin de faire régulièrement venir.

Un programme d’accompagnement au lancement d’entreprise

Si on s’installe dans un incubateur c’est pour être incubé… c’est à dire accompagné dans tout le process de création de son entreprise (attention, certains incubateurs ne sont en fait que des hébergement à coût réduit).

Le niveau des programmes d’accompagnement est directement lié aux moyens mis en oeuvre par les porteurs du lieu. Collectivité, CCI, entreprises privées, écoles… C’est, en détail, ce que les candidats feraient bien d’analyser avant de s’implanter, de regarder également ce que sont les résultats de ces structures. En effet, certains sont efficaces, d’autres n’apportent pas l’appui nécessaire, aucun notation n’existe.

Les incubateurs sont très rarement animés par des entrepreneurs ou ex entrepreneurs. L’expérience dont les néo entrepreneurs ont besoin doit leur être transmise par d’autres. C’est ici que la communauté qui gravite autour ou dans le lieu est décisive par l’appui différent et complémentaire qu’elle apportera.

Un écosystème, une communauté bienveillante à domicile 

Installer un lieu de coworking au sein d’un incubateur d’entreprises revient à créer une communauté ouverte d’entrepreneurs autour des jeunes pouces en incubation.

Accélérer la mise en relation et la commercialisation

un lieu de coworking n’est pas fermé, bien au contraire, s’y croisent les coworkers de passage ou régulier, des télétravailleurs salariés de grandes entreprises, des clients et fournisseurs d’entrepreneurs individuels implantés sur place, des participants aux opérations d’animations organisées dans le lieu (soirées à thème, ateliers, conférences…)… Bref, sans bouger, le créateur d’entreprise peut ici multiplier les contacts dans un contexte très favorable car introduit avec bienveillance par ses pairs. Les jeunes entreprises présentes dans le lieu de coworking que j’ai eu l’occasion de créer au Mans, la Ruche Numérique, obtenaient rapidement leurs premiers contrats par des rencontres sur place. Or, chacun sait la difficulté de commercialiser des jeunes entreprises…

Ne plus être seul face a ses difficultés

incompréhension avec leurs prestataires, difficultés de recouvrement des créances, premier recrutement, accueil d’un stagiaire, choix d’une stratégie sur Internet… les écueils ne manquent pas pour un entrepreneur débutant et seul. L’écosystème d’un lieu de coworking pourra l‘aider à combattre cette redoutable solitude de l’entrepreneur en s’appuyant sur l’expérience des autres.

Trouver des partenaires, fournisseurs

Comment avoir confiance en ses prestataires? en les connaissant ! C’est ce qu’une communauté de coworkers permet. A l’animateur de s’assurer que des abus n’existent pas dans les relations commerciales entre jeunes entreprises mais généralement la loi du marché fait bien les choses et les bon professionnels sont vite reconnus par la communauté de l’incubateur et du lieu de coworking.

Pour le porteur de l’incubateur, quel intérêt de dédier une partie de l’espace à un lieu de coworking ?

Positionner l’incubateur au coeur de l’entrepreneuriat local et de la communauté des petites entreprises du territoire :

Un lieu de coworking draine les porteurs de projet de façon naturelle, il permettra à l’incubateur de disposer d’un réservoir de futurs porteurs de projets potentiel. Une introduction à la création d’entreprises plus grandes en quelques sortes. Quand on met en contact quotidien des entrepreneurs… on risque fort de voir émerger de beaux projets, de création d’entreprises plus ambitieuses… qui alimenteront positivement l’incubateur lui-même!

Une communication participative

La concurrence est de plus en plus rude entre les incubateurs d’entreprises. Un bon porteur de projet pourra choisir et c’est tant mieux. La communication de l’incubateur est donc amenée à prendre une importance capitale dans son attractivité.

Or les porteurs de projets vont principalement donner du crédit à ce que leurs pairs, entrepreneurs aussi, écriront, le plus souvent sur les réseaux sociaux. C’est cette communication qui portera et la parole des entrepreneurs elle-même plutôt que les présentations institutionnelles ventant le programme. Pour mobiliser les entrepreneurs, il faut avoir créé une communauté, ce que fait justement un espace de coworking.

Un incubateur + un espace de Coworking = ?

Pour conclure je dirai que l’espace de coworking, et avec lui la communauté qui l’habite, seront les alliés idéaux pour les jeunes entreprises.  Ces lieux leur assureront d’emblée de disposer de relais, de partenaires, de parrains, de financeurs, d’associés nouveaux…  C’est en multipliant son réseau de confiance que l’entrepreneur peut espérer croitre rapidement.

Au développeur économique de cadrer, de faciliter les rapprochements entre acteurs économiques du territoire et l’espace de coworking notamment. Afin d’accompagner le développement de la communauté du lieu de coworking au bénéfice… des jeunes entreprises incubées dans le même lieu.

Le développeur économique qui anime l’incubateur / coworking doit accepter l’idée qu’il n’aura pas l’exclusivité de l’accompagnement de la jeune entreprise. Il aura par contre, sur son territoire, le nouveau rôle de chef d’orchestre : Structurer et faire collaborer les différents acteurs.

Abonnez-vous à la newsletter hebdo de Zevillage et gagnez du temps de veille
Gagnez du temps dans votre veille avec notre newsletter hebdomadaire
Placeholder Placeholder
Mots clés: ,