Merci aux 258 lecteurs qui ont pris le temps de répondre au questionnaire de Zevillage (réalisé avec l’aide de notre partenaire Visionary marketing). Comme promis, nous en publions une synthèse, fort éclairante et instructive.

D’abord, plutôt que « lecteurs », nous devrions dire « lectrices » car cette petite enquête confirme ce que nous avions commencé à voir dans les statistiques de Google analytics : les femmes sont majoritaires dans le lectorat à 60%. Peut-être parce que les sujets que nous traitons (télétravail, conciliation vie privée-vie professionnelle, amélioration du cadre de vie… touchent plus les femmes qui gèrent souvent 3 vies dans une journée).

homme-femme lecteurs ZevillagePar quel chemin êtes-vous arrivé sur le site de Zevillage ?

Vous êtes seulement 15,5% à arriver sur Zevillage via un moteur de recherche, un peu moins via les réseaux sociaux (près de 12% via Twitter, Linkedin ou Facebook), mais 25,6% via un lien depuis un autre site web et 19,4% via la recommandation d’un ami.

Il existe probablement un petit biais dans cette réponse (dans Google analytics vous êtes, en 2020, 60% à arriver via un moteur de recherche et 11% via les réseaux sociaux) dû au fait que les répondants à l’enquête sont probablement les lecteurs-trices les plus assidus et motivés.

Qu’est-ce qui vous intéresse le plus dans Zevillage ?

Pour cette question à laquelle plusieurs réponses étaient possibles, mais le télétravail et le Future Of Work font un tabac.

  • le télétravail et le changement des organisations : 81,40%
  • le Futur du travail : 70,54%
  • le coworking et le changement de l’espace de travail : 48,84%
  • les conseils pratiques : 44,19%
  • la ruralité et l’aménagement du territoire : 43,80 %
  • le management : 38,37%
  • les ressources humaines : 26,74%.

Environ 6% de répondants ont choisi « Autres ». Parmi les réponses, on trouve : l’humour… ; les nouveaux défis du rapport travail/bureau ; le digital et les outils collaboratifs ou l’écosystème autour de Zevillage.

Pour vous, Zevillage est le media de/du …

Votre vision de Zevillage est assez claire et consensuelle, autour de 2 ou 3 idées formulées avec des nuances :

  • du Télétravail et plus généralement la transformation du travail
  • du Mieux travailler
  • de la Transformation des organisations de travail
  • du Futur du travail ou du Future Of Work
  • de l’Evolution du travail
  • du Travailler autrement
  • du Monde rural et de l’innovation territoriale
  • du Travail à la campagne
  • de La ruralité active
  • et même du Futur et d’un nouveau regard innovant et sans concessions !

Je ne résiste pas au plaisir de vous partager la vision d’une lectrice RH dans le secteur public. Pour elle, Zevillage est le media de « la propagande éhontée et sans nuance d’un télétravail et d’un management sans régulation vu avec la morgue des bobos ».

Vos suggestions pour améliorer la lecture et les articles de Zevillage ?

Des verbatim très variés en réponse à cette question. Des sympas, des rigolos et beaucoup de constructifs.

Merci pour le « Ce sont déjà des textes courts et vivants et c’est déjà énorme ! » et pour le constructif «  C’est vraiment top ! Et la section “vite dit” à la fin est génial pour un tour d’horizon des données et tendances. Suggestion : proposer une lecture / un film / documentaire / une œuvre / une fiction pour aller plus loin et inspirer ? ». Des idées concrètes comme « ouvrir plus d’espace aux témoignages et créer une communauté selon les catégories de lecteurs » ou plus sérieux « Des dossiers approfondis qui s’appuient sur des collaborations avec des chercheurs (pas juste des citations ou des chiffres) ».

Des idées éditoriales précises aussi comme « Dossier sur 1 semaine pour explorer un thème », « Faire des synthèses des articles pour ceux-celles qui manquent de temps », « Plus d’interviews mais c’est déjà super ! ». Ou le « Sortir du télétravail et coworking et s’ouvrir plus largement à d’autres sujets » amélioration à laquelle nous travaillons par petite touche dans la newsletter. Ou « J’aime bien la newsletter. Osez des nouveaux formats ».

Sur le ton et les angles en général, on a aimé le « Confronter chaque sujet avec la vision de ses détracteurs. Déconstruire leur vision quand c’est justifier ou montrer que tout n’est pas toujours blanc ».

Et des idées aussi sur la maquette et l’organisation comme « Un nouveau site, plus clair, avec des parcours utilisateurs identifiés, un nouveau design, plus actuel » et « revoir la mise en page en mettant des blocs de lecture et des rubriques par thème ».

Avez-vous envie d’échanger avec d’autres lecteurs de Zevillage dans un espace communautaire ?

Là les réponses ne sont pas tranchées, avec beaucoup de « Je ne sais pas » (plus de 38%) qui laissent penser que la question n’était pas claire :

  • oui je serai favorable : 35,6%
  • Non, je ne suis pas intéressé : 26%.

A la question sur la solution de choix de l’espace communautaire pour échanger, « un réseau social privé » est en tête des réponses avec 22%, juste devant le « forum des lecteurs » avec 19,6% et un « groupe Linkedin» (16,3%).

Travaillez-vous comme…

Le gros des réponses se situent dans les catégories suivantes :

  • cadre du privé : 22,35%
  • freelance : 16,08%
  • cadre du public : 11,76%
  • cadre dirigeant du privé : 10,98%
  • salarié(e) du privé : 10,20%
  • cadre dirigeant du public : 4,71%
  • salarié (e) ou agent public ou assimilé: 4,71%.

Le reste des réponse se répartit entre : étudiants, sans emploi, salariés d’une association, retraité, avocat, chef d’entreprise et… inventeur.

Votre secteur d’activité

Le tableau ci-dessous montre la grande diversité des métiers exercés par nos lecteurs.

Secteur d'activité lecteurs de Zevillage

Dans les « Autres » on trouve beaucoup de précisions données mais qui auraient pu être rattachées, pour la plupart, aux réponses proposées. On notera également des agriculteurs, un facilitateur de tiers-lieux, des artisans, des enseignants, un brasseur-libraire (qui a tout compris de la vie), des commerçants, un chercheur, un militant associatif et « un de ces nombreux cadres ou ex-chefs d’entreprises qui ont exercé en milieu citadin sous pression et à l’international et qui souhaitent aujourd’hui accompagner de leur expérience ceux qui veulent dynamiser le milieu rural et faire venir des jeunes dans un tiers lieu convivial. Cette nouvelle forme de travail alliée à une mobilité intelligente (c’est un combat) est de nature à répondre aux attentes de jeunes actifs et de territoires délaissés mais dynamiques ».

Votre classe d’âge

Sans surprise, l’âge des lecteurs de Zevillage les situe dans la vie active.

Classe âge lecteurs Zevillage

Où habitez-vous ?

Eh non, Zevillage n’est pas lu que par des -bobos- urbains qui sont à part égale avec des habitants de petites villes ou villages. A noter, les presque 2% de digital nomads.

Habitation lecteurs de Zevillage

Photo de Element5 Digital sur Unsplash

Mots clés: