Avez-vous remarqué que nous sommes obnubilés par les prises électriques ? A l’heure où j’écris cet article, je suis dans le TER qui me ramène sur Paris, après une journée de formation donnée à Châteaudun. J’ai pu charger mon ordinateur portable et mon smartphone pendant la formation. Mais ça ne m’a pas empêchée d’espérer qu’une prise électrique se trouve dans le TER (ce qui était finalement le cas).

Et pour cause, une fois à Paris, j’ai encore un métro et un RER à prendre, soit une heure environ de trajet. Donc, autant avoir le plus de batterie possible pour pouvoir travailler un peu, classer des fichiers, faire du ménage sur son portable… et si on n’est pas trop fatigué par sa journée. On optimise son temps le plus possible.

Et donc, cela suppose d’avoir un moyen de recharger ses divers appareils. 🙂 Quand on arrive dans un lieu, on recherche quasi immédiatement les endroits où des prises sont accessibles ou bien on demande gentiment. Vous êtes ainsi ?

Et quand on n’a plus de “jus”, eh bien, on fait comme Christelle : on utilise un cahier ! Ou alors, on dort, on se repose, on réfléchit…

La mobilité, ça a du bon, mais il y a quelques limites.

NB 1 : j’aurais pu rédiger un article du même genre sur les connexions wifi. 🙂 Quand j’arrive dans un endroit, l’une des premières choses que je vérifie, c’est si il y a une connexion wifi. D’autant plus quand je dois faire du live-tweeting ou que c’est un événement “social”.

NB 2 : une option est d’économiser le plus possible sa batterie. En allumant son ordinateur ou en utilisant son smartphone que si c’est vraiment nécessaire. Ou en ayant recours à quelques astuces.