Statistiques du télétravail en France en 2009Bonne nouvelle dans INSEE Première de mars 2009, la synthèse mensuelle de l’institut de statistiques, titrée “E-administration, télétravail, logiciels libres : quelques usages de l’internet dans les entreprises”(téléchargeable en PDF) : le télétravail progresse en France.

Les grandes entreprises ont recours au télétravail beaucoup plus fréquemment que les très petites note l’Institut : 65 % des entreprises d’au moins 250 salariés, contre 15 % des entreprises de 10 à 19 salariés.

Il faut noter que l’INSEE adopte une définition très large du télétravail : “Une entreprise pratique le télétravail si elle a des personnes qui travaillent au moins une demi-journée par semaine en dehors de ses locaux, en ayant accès au système informatique de l’entreprise par des réseaux électroniques.”

A noter également, pour relativiser, qu’une entreprise peut être comptabilisée comme “pratiquant le télétravail” si 2 salariés travaillent une demi-journée par semaine en télétravail. Ce qui ne constitue donc pas une stratégie de l’entreprise.

L’INSEE avance même des explications au phénomène : le développement des outils collaboratifs mais surtout “un changement de mentalités”.

” Le télétravail est clairement facilité par l’existence d’outils collaboratifs comme les messageries et agendas électroniques (groupware comme par exemple Outlook ou Lotus Notes), et par la possibilité de se connecter à l’internet par voie mobile.

Son développement semble en revanche résulter d’un changement de comportement des entreprises et de
leurs salariés. L’équipement en outils de travail collaboratifs a en effet assez peu progressé en deux ans : seulement 13 % des entreprises d’au moins 10 salariés disposent de tels outils en janvier 2008, soit à peine plus qu’en janvier 2006 (12%).

La diffusion de ces outils est la plus rapide dans les très grandes entreprises, c’est-à-dire là où ils étaient déjà le plus implantés.”