Le constructeur automobile Renault va mettre plusieurs milliers de ses salariés en télétravail a annoncé hier le syndicat CFDT de l’entreprise.

Les salariés se partageraient entre télétravail à domicile et télétravail dit “pendulaire” dans des bureaux partagés. Une organisation pratiquée depuis près de 20 ans par IBM.

Nécessité fait loi : entre le coût de l’immobilier d’entreprise, la perte de temps et de qualité de vie dans les transports et les grèves SNCF ou RATP, les entreprises pourraient commencer à considérer sérieusement l’option du télétravail.

Zevillage vous est grand ouvert en tout cas 😉