Depuis le 1er juin, la société Altran, conseil en technologies et en innovation, a officialisé le télétravail ainsi que le travail de nuit et les astreintes dans le cadre d’un projet regroupant les formes de “travail atypique”. Ces formes de travail s’appliquent donc à tous les salariés depuis le 1er juin, après plus d’un an de négociations avec les partenaires sociaux.

logo Altran

Le texte de l’accord donne un cadre officiel au télétravail, pratiqué sans garde-fou, à la discrétion des managers et de leurs collaborateurs.

Désormais, les volontaires, dûment autorisés par leur supérieur hiérarchique, pourront travailler à distance jusqu’à trois jours par semaine, en bénéficiant du soutien logistique de l’employeur : participation à la mise en conformité de l’installation électrique, mise à disposition d’un ordinateur portable et d’un téléphone, participation aux frais, etc.

Altran va prendre également en compte les obligations liées au travail en équipe en les indemnisant à concurrence de 170 € par jour pour les personnes mobilisées le week-end. Pour couronner le tout, l’employeur indemnisera les frais de déplacement pour mission et promet que cet accord sera appliqué avec souplesse. L’ensemble du dispositif s’avère plus avantageux que la plupart des accords du genre conclus dans le secteur.

(Source : AFP-Liaisons sociale)