Le site d’emploi Qapa.fr a interrogé par email plus de 4,5 millions de Français pour savoir comment ils avaient vécu les chutes de neige côté travail. Un sondage qui montre un certain manque de combativité face à la neige mais aussi que les employeurs n’ont pas encore tous saisi les bénéfices du télétravail.

Pour Stéphanie Delestre, fondatrice de Qapa.fr, “Si toute la moitié nord de la France a souffert des chutes de neige, il semblerait que les conditions météo n’aient pas affecté les Français de la même manière. Et s’il est évident que beaucoup ont connu de nombreuses difficultés, beaucoup  avouent également avoir un peu profité de la situation… mais au dépend de leur salaire !”.

La neige ne motive pas pour aller au travail

Selon le sondage, 38% des Français déclarent avoir été victimes des conditions météo très difficiles durant la semaine dernière. Un chiffre qui représente bien les 22 départements touchés par la vague de froid et les importantes chutes de neige. Une grande majorité, a donc décidé de ne pas se rendre sur le lieu de travail soit plus de 85% des Français.

Cependant, les Français avouent qu’ils n’ont pas fait beaucoup d’efforts pour trouver une solution afin de se rendre sur leur lieu de travail. Ainsi, 74% des femmes et 66% des hommes déclarent qu’ils n’ont pas tout tenté pour aller travailler. Qui plus est, 57% des femmes interrogées disent qu’elles auraient clairement pu aller au travail malgré les intempéries tout comme 45% des hommes.

Refus de télétravail pour les victimes de la neige

Pour palier à leur absence, beaucoup de Français ont demandé à pouvoir travailler à distance. Ainsi, 59% des femmes et 65% des hommes ont proposé à leur employeur l’option du télétravail. Malheureusement, peu de personnes ont pu bénéficier de cette alternative. En effet, 75% des femmes et 79% des hommes interrogés déclarent que le télétravail a été refusé par leur patron.

Une incompréhension de la situation qui a eu des conséquences très concrètes pour les salariés : 49% des hommes interrogés déclarent avoir perdu 1 journée à cause des intempéries quand les femmes sont 58% à en comptabiliser 2. Ces absences ont eu des répercussions sur les salaires pour 78% des femmes et 68% des hommes interrogés.

Abonnez-vous à la newsletter hebdo de Zevillage et gagnez du temps de veille
Gagnez du temps dans votre veille avec notre newsletter hebdomadaire
Placeholder Placeholder