Le Syndicat national de l’édition (SNE) et les fédérations syndicales CFDT, CFE-CGC, CFTC et FO, viennent de signer l’accord sur l’égalité professionnelle hommes-femmes dans l’édition qui introduit la possibilité du télétravail pour certains cas particuliers.

Dans l’édition, les femmes représentent près de trois salariés sur quatre (72 %) des quelque 10 000 salariés de la branche. Pourtant, des écarts salariaux subsistent en leur défaveur. La branche propose donc une méthode et des bonnes pratiques pour atteindre l’objectif d’égalité au sein des entreprises.

 

Parmi ces bonnes pratiques (déjà citées dans la déclaration commune de mai 2012, à télécharger en PDF) pour améliorer l’articulation vie de travail, vie privée, la branche cite :

  • un congé enfant malade rémunéré
  • une autorisation d’absence rémunérée pour les futurs pères, à l’occasion des trois visites prénatales obligatoires 
  • l’aménagement d’horaires pour les parents d’enfants de moins de trois ans 
  • l’octroi de trois jours de formation au retour du congé de maternité
  • le télétravail un jour par semaine, sur une durée déterminée, pour les salariés de plus de 55 ans confrontés à une situation personnelle exceptionnelle, pour les salariés en situation de handicap et pour ceux confrontés à une inaptitude temporaire.

Espérons que le SNE continuera sur cette lancée et négociera également un accord spécifique pour le télétravail.

Télécharger l’accord sur l’égalité professionnelle du SNE

(Source : Liaisons Sociales Quotidien)

Abonnez-vous à la newsletter hebdo de Zevillage et gagnez du temps de veille
Gagnez du temps dans votre veille avec notre newsletter hebdomadaire
Placeholder Placeholder