Travailler chez soi devient-il une norme ? Pas encore je pense, et vous serez probablement d’accord avec moi : il y a encore pas mal de chemin à parcourir. En revanche, ce que l’on peut constater c’est que le télétravail ne concerne pas uniquement les indépendants ou les start-up, par exemple.

Même des sociétés comme Canal+ ou HP s’y mettent. Par ailleurs, l’image du télétravail, et plus globalement du travail à distance évolue dans l’esprit des responsables et décisionnaires et c’est une bonne chose, comme le montre la récente étude de Skype.

L’étude montre également que le travail à distance est un facteur déterminant dans la satisfaction d’un salarié, derrière le salaire et lieu où on travaille. C’est le même top 3 pour vous ?

Côté outils, l’étude montre que la vidéo a une belle marge de progression dans les deux ans à venir. Je m’attendais à ce que ce soit la mobilité, et vous ?

 

Travailler chez soi ?

La prolifération des outils de collaboration en ligne est l’un des indicateurs que la culture du “WFH” (c’est l’abréviation de “Working From Home” ou “travailler à la maison“) est en plein essor. En fait, les outils comme Skype ont rendu obsolète la nécessité d’une présence physique de 9 à 17 heures derrière un bureau.

Et les capacités vidéo constituent une grande partie de ces outils. La vidéoconférence et la vidéo de bureau sont deux technologies de communication dont Skype prévoit la plus forte augmentation d’utilisation sur une période de deux ans, suivies par la VoIP, la vidéo en salle, les téléphones portables et la messagerie instantanée.

via