Accueil / Qualité de vie / Travailler en marchant, l’avenir de votre santé ?

Travailler en marchant, l’avenir de votre santé ?

Vous faites partie de ces travailleurs sédentaires qui n’arrivent pas à tenir leurs bonnes résolutions sportives ? Nous avons la solution pour vous : combiner travail de bureau et marche à pied. Travailler en marchant, un gadget ? Pas du tout, de grands entreprises s’y mettent.

Walking desk, travailler en marchant

L’OMS recommande 30 min de marche rapide, à 5 km/h, et continue par jour, les fameux 10 000 pas. Même cela, vous n’arrivez pas à le caser dans votre emploi du temps surchargé. Avez-vous pensé à coupler les deux activités ? Surtout que maintenant on le sait, travailler assis rend bête.

Le bureau mobile qui marche avec vous

Vous avez d’abord la solution de Benoît Pereira da Silva, geek inventeur cévenol qui a fabriqué son bureau mobile pour travailler en marchant (priorité à la marche). Grâce à son installation il a perdu beaucoup de poids et a retrouvé la santé explique-t-il dans cette vidéo.

Si vous voulez faire plus simple et plus léger, vous pouvez aussi faire comme Marc Thouvenin et donner la priorité au travail tout en marchant : le walking desk, un bureau équipé d’un tapis roulant qu’il a conçu et vend maintenant dans sa société ActivUp. Ce n’est plus le bureau qui bouge, c’est vous.

L’idée a germé chez lui en 2013 quand dans sa société de conseil il travaillait pour pour hapi.com sur des objets connectés (podomètre, fourchette qui permet de manger moins vite…). Il s’est rendu que compte bouger était bon mais qu’on butait sur le manque de temps pour marcher. Il a alors testé des outils et a commencé par téléphoner en marchant.

 » Je me suis aperçu qu’il n’y avait aucun bureau de marche disponible ou alors à des prix exorbitants raconte Marc. J’ai bricolé un tapis roulant avec un bureau debout. Le 1er mois j’ai fait 500 000 pas. Je l’ai montré autour de moi et j’ai eu des demandes. »

Il avait identifié une demande mais n’avait pas d’offre. Il a alors cédé sa société de conseil à un ami et il s’est lancé avec un premier client en novembre 2014. Il a mis une année pour se faire connaître et gagner 50 clients : Voyages SNCF, Facebook, l’Oréal, l’ONU, KPMG, Allianz, BPI, Shell, BNP-Paribas… L’activité décolle et ActivUp étoffe son offre, investit dans la R&D, mise sur l’intelligence embarquée dans son matériel. Il crée même des salles de réunion pour travailler en marchant, avec 4 bureaux-debout et 4 places assises.

Travailler en marchant, c’est à la portée de tout le monde

Plutôt que marcher debout, certains souhaitent installer un vélo à la place de leur siège. Marc Thouvenin vend aussi ce type de vélos mais il reste sceptique : personne n’a envie de faire du sport au bureau et de prendre une douche ensuite.

Le besoin est juste de travailler en faisant de l’activité physique. La réponse n’est pas le sport mais une activité légère comme la marche, estime-t-il. Et quand vous avez assez marché, vous ramenez le bureau en position basse et vous vous asseyez sur un ballon. Anti-mal de dos et tablettes de chocolats abdominales garanties.

 » Un bon compromis c’est de marcher 2 fois 30 min dans la journée à 2,5 ou 3 km/h en travaillant pour ne pas perdre de temps. Dans ces conditions on peut passer de rien du tout à 1 h. par jour sans effort. C’est bien meilleur de faire 20h de marche par mois que d’aller une heure par semaine dans une salle de sport  » ajoute Marc.

C’est décidé, Marc Thouvenin nous a convaincu. On a testé et on s’y met à Zevillage. Ces bureaux devraient être remboursé par la Sécurité sociale !

À propos Xavier de Mazenod

Fondateur de la société Adverbe spécialisée dans la transition numérique des entreprises et éditeur de Zevillage.
Lire les articles précédents :
Le gadget du vendredi : le protecteur de câble

Les câbles d'alimentation de nos appareils se fragilisent avec le temps (même si on fait attention) ! A force de...

Fermer