GDF-Suez a publié un petit Guide des éco-gestes afin d’agir “ici et maintenant pour contribuer au développement durable”. Quelques règles simples que nous pouvons tous appliquer dès maintenant.Les mauvais esprits les accuseront de green washing mais tout le monde gagnerait à diffuser ces pratiques.

Ce guide est d’abord un outil pour les 200 000 salariés du groupe qui souhaite en faire des “ambassadeurs du développement durable”. Mais il peut être utile dans toutes les entreprises.

Changez vos habitudes de déplacements

Environ 62% des Français vont travailler en voiture alors que les transports en commun sont 5 fois moins énergivores par passager qu’une voiture. Prenez plutôt les transports en commun ou pratiquez le covoiturage et voyagez plutôt en train qu’en avion.
A noter que le guide ne mentionne pas le télétravail mais juste le recours à la visioconférence.

Utilisez moins la voiture

Votre consommation peut augmenter de 40% en fonction de votre mode de conduite. Conduisez donc souple et coupez votre moteur au-delà de 30 secondes d’embouteillages ; faites réviser votre véhicule régulièrement (20 % de pollution en moins) et privilégiez les véhicules les moins polluants (électriques, GNV, diesel avec filtre…).

Economisez l’énergie au bureau

Les bureaux sont énergivores : 180kWh/m2/an pour le chauffage et 110kWh/m2/an pour l’électricité. Utilisez au maximum la lumière naturelle et éteignez la lumière électrique quand vous quittez le bureau. Utilisez de préférence des ampoules basse consommation (80% de courant en moins !). Limitez la température du bureau à 20°C maximum et à 25°C minimum en été. Equipez les bureaux de thermostats. Vous pouvez également chercher le fournisseur d’énergie le plus écolo.

Préservez l’eau

Dans un immeuble de bureau, on consomme 15 à 20 litres d’eau/personne/jour. Buvez l’eau du robinet plutôt que l’eau minérale en bouteille (100 fois plus chère avec un impact environnemental 1000 fois supérieur). N’utilisez pas de gobelets mais plutôt des tasses ou gourdes du genre du Gobi. Signalez les fuites d’eau aux responsables des services généraux.

Veillez à la bureautique

La bureautique représente 11,4% de la facture énergétique. Un ordinateur de bureau consomme de 80 à 200 W, et 20 à 60 W en veille. Eteignez vos appareils et les veilles quand vous quittez le bureau. Préférez les ordinateurs portables, moins énergivores et choisissez les produits économes (label Energy star). Mutualisez les appareils autant que possible (imprimante en réseau par exemple).

Diminuez le papier

Fabriquer du papier consomme environ la moitié des coupes de bois au monde, consomme beaucoup d’eau et d’énergie, et pollue. Un employé de bureau consomme en moyenne 20 000 feuilles A4/an. D’autant plus inutile qu’une feuille imprimée sur 6 n’est jamais utilisée. Imprimez avec parcimonie, en recto-verso sur un papier plus léger et recyclé (20 fois moins d’arbres, 100 fois moins d’eau et 3 fois moins d’énergie).

Triez et recyclez les déchets

Chaque Français produits 600 kg de déchet, dont 16 kg d’équipements électriques et électroniques et 100 kg d’emballage. Trier les déchets et déposer dans les lieux de collecte (ou auprès d’organismes de solidarité) où ils pourront être recyclés. Privilégier les batteries rechargeables plutôt que les piles jetables. J’ajouterai : diminuer la production de déchets. (ADEME)

Privilégiez les achats responsables

Favoriser les produits bio, équitables, économes en énergie, recyclables et rechargeables.

Télécharger le Guide des eco-gestes de GDF-Suez

PS : si vous souhaitez mettre en place le télétravail pour économiser des déplacements auto-boulot-dodo, consultez notre Guide du télétravail.