Pour favoriser une meilleure conciliation entre vie familiale et vie professionnelle, les dirigeants d’entreprise ou DRH privilégient plusieurs solutions, au premier rang desquelles la flexibilité horaire, selon un sondage Viavoice pour La maison bleue et Le Figaro économie.

Cette solution est plébiscitée par 47% du panel de dirigeant et de DRH interrogé. Ils sont ensuite 23% à citer un service de places en crèches, puis des aides financières (10%), le télétravail (8%), des congés spécifiques (4%) et un service de conciergerie (2%).

pointeuse

Selon le sondage, deux tiers des chefs d’entreprise (66%) sont d’accord pour dire que la conciliation famille-travail devrait représenter “un enjeu central” d’ici trois ans dans les entreprises, soit une hausse de 6 points par rapport à la première vague de l’étude réalisée l’an dernier.
Pour 44% d’entre eux, cette conciliation devrait représenter un enjeu central car elle contribue à l’épanouissement personnel des salariés (44%), et la bonne santé de l’entreprise (32%).

Ils sont par ailleurs une majorité (61%) à penser que l’articulation famille-travail devrait d’abord concerner les entreprises, avant les politiques publiques (39%).

Sondage réalisé par téléphone du 19 août au 8 septembre selon la méthode des quotas auprès d’un échantillon de 407 décisionnaires en matière de ressources humaines (dirigeants d’entreprise, directeurs des ressources humaines), représentatif des entreprises françaises de cinq salariés et plus.

(avec Fil AFP-Liaisons sociales – Photo : Musée de l’horlogerie)