Je participe ce soir à une émission consacrée au télétravail sur Europe 1, de 18h20 à 19h00.

Visiblement, l’annonce de la CFDT à propos du projet de Renault émeut beaucoup de monde. Normal, un projet de télétravail, cela se prépare pour être réussi. Surtout quand il vise autant de salariés que chez Renault.

Cela dit, c’est amusant que ce soit la CFDT qui coince alors que c’est le syndicat le moins hostile à ce type d’organisation. Après tout “Vivre et travailler au pays”, c’est bien un vieux slogan cédétiste ?