Une semaine, c’est grosso-modo le temps passé par les Français sur les routes pour se rendre au travail. Un chiffre encore très important.

Les trajets domicile-travail encore largement effectués en voiture

Cette étude publiée par Euro Car Parts l’affirme : chaque semaine, les français vont passer en moyenne 3h30 pour se rendre sur leur lieu de travail. A l’année, cela représente 6,6 jours (soit 160 heures), et 326 jours sur l’ensemble d’une vie professionnelle (soit 7 820 heures).

Bien entendu, il s’agit là d’une moyenne nationale, et des disparités s’observent selon les régions. Sans surprise, les travailleurs en Ile-de-France sont désavantagés. Ceux-là passeront en moyenne 237 heures par an à assurer leurs trajets domicile-travail, alors que le chiffre va tomber à 139 heures dans le Sud-Est. Egalement, un écart apparaît selon les tranches d’âge : 198 heures par an pour les 18-24 ans, 167 heures “seulement” pour les 25-34 ans. L’étude d’Euro Car Parts confirme également qu’en France, une personne sur cinq va passer plus d’une heure par jour dans les transports pour se rendre sur son lieu de travail et revenir à son domicile.

Un budget annuel conséquent

Moyen de transport privilégié des Français, et de loin, la voiture est utilisée par près de 8 travailleurs sur 10 dans l’hexagone. Contre seulement un peu plus de 5 sur 10 travailleurs au Royaume-Uni, par exemple. Et qu’importe s’il s’agit du type de transport le plus onéreux. Ce chiffre chute logiquement en région parisienne, où la voiture ne va être utilisée que par 43% des travailleurs actifs, à l’avantage des transports en commun, du vélo ou de la marche.

Enfin, en terme de budget, l’étude révèle que si dans le Sud-Ouest, la somme consacrée aux trajets domicile-travail va atteindre les 1 274 euros par an, elle va être moins conséquente en Ile-de-France (1 142 euros). A titre de comparaison, ce budget annuel grimpe à 1 320 euros chez nos voisins d’outre-Manche, et à 1 256 euros en Allemagne.