On les appelle des espaces de coworking, on pourrait bien demain les appeler également des lieux d’apprentissage.

L’apprentissage, chacun le sait, est plus efficace lorsqu’il a lieu dans de bonnes conditions.

Les moments et les lieux d’apprentissage se diversifient et profitent à plein de la multiplication des formats, notamment numériques, des supports, de l’affranchissement de la distance et abordent de nouvelles formes : PodCast, soirées de réseautage, déjeuner d’échanges de compétences, apprentissage en mode collaboratif…

L’espace de coworking, nouvel espace d’apprentissage ?

Un lieu de coworking, où le coworker, freelance et autres indépendants mais aussi le télétravailleur salarié, cohabitent tout en travaillant ne pourrait il pas être, lui aussi, un espace d’apprentissage ?

La question est intéressante car l’émergence de ces lieux ne répond pas seulement à un besoin de briser la solitude, ou d’éviter les kilomètres de route vers son lieu de travail, elle répond également à des besoin plus humains, de proximité, de bienveillance, de partage de compétences, de nouvelles formes de collaborations et d’innovations… tout cela se rapproche bien des nouveaux termes utilisés par les secteur de la formation professionnelle, secteur d’ailleurs en pleine mutation.

Que faut-il pour bien apprendre ?

Pour acquérir de nouvelles compétences, il est nécessaire :

se lancer, oser
se lancer, oser…
  • de disposer de personnes compétentes disponibles,
  • de sentir la bienveillance du “formateur”, voir des autres apprenants,
  • d’oser, de tenter, d’échouer et de corriger,
  • de mettre en application rapidement, de répéter pour acquérir vraiment,
  • de croiser les avis, les compétences, les apprentissages pour valider l’approche qui convient le plus.

Qu’est ce qui caractérise un espace de coworking et sa communauté ?

  • Au-delà d’un lieu, le coworking c’est une communauté d’entrepreneurs (indépendants, dirigeants d’entreprises, porteurs de projets de création), de télétravailleurs (salariés d’entreprises distantes, souvent importantes et le plus souvent à des postes d’expertise) et d’acteurs divers (formateurs, passionnés, makers, médias,…). Une communauté qui dispose le plus souvent d’un ensemble varié d’expertises rarement accessibles pourune salarié en entreprise,
  • C’est une communauté d’entrepreneurs au sens plein du terme. De personnes qui osent, tentent, échouent et se relèvent. Un environnement propice au FAIRE,
  • C’est un groupe d’amis… du moins de personnes qui ont dans leur ADN, la volonté de collaborer et d’aider.Lancement du club Zevillage
  • C’est un programme d’animations organisées par les partenaires, par les animateurs mais également et surtout par les autres coworkers qui transmettent ainsi, un peu de leur compétence. De multiples sujets y sont ainsi traités par des experts !

Une troublante adéquation entre profil des espace de coworking et nouvelles formes d’apprentissage

On saisit rapidement le niveau particulièrement élevé d’adéquation entre les espaces de coworking et leurs communauté et l’apprentissage qui peut s’y découler. En effet, un coworker qui décide de participer, de découvrir, d’échanger avec celles et ceux qui se proposent de partager, va rapidement acquérir une quantité de compétences et découvrir des concepts qui lui sont totalement étrangers. Il va ainsi élargir le spectre de ses possibles.

Est ce à dire que les lieux de coworking sont naturellement des lieux d’apprentissage ?

Seule, la présence bienveillante d’une large communauté ne suffit pas. Son effet peut être démultiplié par une animation de l’espace propice à ces transissions de savoir. Ainsi, le lieu de coworking pourra “transformer l’essai” de cette prédisposition à la transmission de savoirs et devenir un véritable accélérateur d’apprentissage.

Et pourquoi ne pas apprendre à plusieurs ?

Apprendre à plusieurs c’est également dans l’ADN de ces lieux. Tout comme il n’est pas inutile de choisir un partenaire fidèle et assidu, pour la pratique d’un sport, suivre un MOOC avec d’autres coworkers d’un lieu est une façon efficace d’augmenter ses chances d’aller au bout. C’est aussi l’opportunité de profiter pleinement des compétences des autres car rien n’empêche d’accompagner le suivi d’un MOOC par les apprenants par des échanges avec un coworker expert… Et ainsi construire une expérience d’apprentissage totalement innovante pour les membres d’un espace de coworking.

Tout reste à inventer, alors faites-nous vos retours d’expériences !

A lire également sur le sujet un article du Monde : “Ces lieux ou on apprend à comprendre