Qu’on le veuille ou non, les territoires sont en compétition pour attirer de nouveaux arrivants et pour conserver leur population.

Tous les lecteurs de Zevillage savent qu’il existe un exode urbain en marche depuis quelques années. Avec un réservoir de 8 millions de Franciliens voudraient quitter la ville pour la campagne.

A votre avis, comment procèdent les candidat au départ pour choisir leur lieu d’installation ?

Certains doivent retrouver leurs racines et retourner au pays où ils ont passé leur enfance ou dans une région où ils ont des attaches familiales.

D’autres doivent étudier et comparer les « offres territoriales » : environnement, équipements (santé, transports, culture), vie culturelle et associative…

Pour comparer ils font comme le font de plus en plus les consommateurs, ils comparent.

Dans le ebook Influence et réputation sur l’Internet que je viens de rédiger avec François-Bernard Huyghe, nous citons une statistique issue d’une enquête du Credoc en mars 2009 :

 » En France, près de la moitié des internautes recherchent l’avis d’autres consommateurs sur Internet. Et 44 % des internautes qui cherchent ces avis d’autres consommateurs utilisent 3 ou 4 sources d’information. Cette part tombe à 10 % seulement chez les consommateurs n’ayant pas accès à l’Internet. « 

C’est-à-dire que le comportement de l’internaute consommateur n’est pas différent quand il devient internaute chercheur de territoire.

Il ne suffit donc pas de la voix d’un élu charismatique – même tonitruante et même en ligne – pour vendre un territoire.

La visibilité de ce territoire sur le Web et dans les réseaux sociaux est conditionnée par son activité en ligne.

Donc, pour être attractif et visible il ne suffit pas que la commune, le département ou la région ouvrent un compte sur facebook et un canal vidéo sur Youtube.

Il faut susciter l’émergence d’une culture Web, la prolifération d’activités et d’échanges en ligne. Et pour cela former, animer, mettr en réseau.

Si le sujet vous intéresse vous pouvez toujours lire notre ebook cité plus haut (c’est mon 1/4 d’heure d’autopromotion). Allez-y, c’est gratuit.

Ce qui est valable pour les entreprises l’est aussi pour les collectivités locales.

Abonnez-vous à la newsletter hebdo de Zevillage et gagnez du temps de veille
Gagnez du temps dans votre veille avec notre newsletter hebdomadaire
Placeholder Placeholder