De plus en plus de papas (comme les mamans) aimeraient davantage profiter de leurs enfants. C’est un changement de mentalité qu’on observe depuis quelques années déjà, que vient de confirmer une récente enquête CSA-Terrafemina sur les “Working Dads“. Oui, mais voilà, l’entourage professionnel ne serait pas forcément prêt !

Pour les papas poules, il existe plusieurs possibilités. L’aménagement des horaires (63 % des pères interrogés sont tentés par cette option) et le télétravail (46 %) rencontrent un vif succès pour des raisons de flexibilité. Derrière, on trouve notamment le temps partiel. Mais sur les 30 % de papas favorables à cette démarche, seuls 4 % d’entre eux se sont réellement lancés.

Le frein principal est culturel : que va penser l’entourage professionnel ? Autrement dit, il y a un fossé entre la motivation et l’envie des papas et la réalité.

Pour finir, on notera qu’une même question (Avez-vous le sentiment qu’être mère/père de famille rend difficile l’évolution professionnelle ?) donne des réponses bien différentes selon qu’on est un homme ou une femme :

Certains papas, parmi vous, ont-ils choisi une des options ci-dessus pour profiter davantage de leurs enfants ? Comme cela a-t-il été perçu ? Comment est-ce que cela s’est passé ? Que pensez-vous de la différence de réponse à la question sur l’évolution professionnelle ?