De plus en plus de papas aimeraient davantage profiter de leurs enfants. C’est un changement de mentalité qu’on observe depuis quelques années déjà, que vient de confirmer une récente enquête CSA-Terrafemina sur les « Working Dads« . Oui, mais voilà, l’entourage professionnel ne serait pas forcément prêt !

Pour les papas poules, il existe plusieurs possibilités. L’aménagement des horaires (63 % des pères interrogés sont tentés par cette option) et le télétravail (46 %) rencontrent un vif succès pour des raisons de flexibilité. Derrière, on trouve notamment le temps partiel. Mais sur les 30 % de papas favorables à cette démarche, seuls 4 % d’entre eux se sont réellement lancés.

Le frein principal est culturel : que va penser l’entourage professionnel ? Autrement dit, il y a un fossé entre la motivation et l’envie des papas et la réalité.

Pour finir, on notera qu’une même question (Avez-vous le sentiment qu’être mère/père de famille rend difficile l’évolution professionnelle ?) donne des réponses bien différentes selon qu’on est un homme ou une femme :

Certains papas, parmi vous, ont-ils choisi une des options ci-dessus pour profiter davantage de leurs enfants ? Comme cela a-t-il été perçu ? Comment est-ce que cela s’est passé ? Que pensez-vous de la différence de réponse à la question sur l’évolution professionnelle ?