Meteojob, spécialiste du recrutement se présentant comme le « premier site de matching en France », vient de publier les résultats d’un sondage portant sur le recrutement. Avec à la clé des pistes à suivre côté recruteur !

Recrutement : de l’art de savoir attirer les talents

Réalisée entre les mois de mars et avril 2018 auprès d’un échantillon de 1 660 actifs, cette étude diligentée par Meteojob prouve que les entreprises ne sont plus les seules à avoir de grandes attentes. Côté candidat, certains éléments vont être en mesure de faire pencher la balance au moment de prioriser les envois de CV.

En marge du contenu de la mission proposée (un critère péremptoire pour 85% des sondés), de l’ambiance sur le lieu de travail (60%), c’est la taille de l’entreprise qui va influencer les candidats. 50 % d’entre eux s’avouent attirés en priorité par les PME, 26 % par les entreprises de taille intermédiaire (ETI) et 11 % par les grandes entreprises.

La localisation joue elle aussi un rôle décisif pour 64% des répondants. Ils sont 62,54% à s’avouer agacés lorsque la localisation exacte de l’entreprise n’apparaît pas dans une annonce. Et 54% à développer le même sentiment lorsqu’aucune mention au salaire n’est faite dans une annonce. Par contre, les critères en rapport avec les perspectives d’évolution (27%), la stratégie de l’entreprise (21%) ou son staff (11%) revêtent bien moins d’importance.

Notez enfin qu’un processus de recrutement trop long pourrait priver même les entreprises les plus en vogue de trouver la perle rare. 48 % des candidats seraient prêts à se rendre à deux entretiens physiques, mais pas plus, quand 28% seraient prêts à passer un troisième entretien. 4% seulement se rendraient disponibles pour un quatrième.

Abonnez-vous à la newsletter hebdo de Zevillage et gagnez du temps de veille
Gagnez du temps dans votre veille avec notre newsletter hebdomadaire
Placeholder Placeholder