L’usage de Skype est tellement banalisé chez les télétravailleurs que l’option de vidéo-conférence (baptisée “appels vidéos de groupe”) à plusieurs (3 à 10 personnes) proposée dans la dernière version de Skype était impatiemment attendue.

L’avantage de Skype est qu’il n’est pas gourmand en bande passante, même si vous utilisez une webcam HD. Il pourra être utilisé partout pour le télétravail, sauf peut-être dans les grandes entreprises dont la DSI en bloque l’usage.

L’usage de la visio-conférence de Skype est simple : création d’une “conversation” en un clic puis glisser-déposer des participants dans cette conversation. On peut même ajouter de nouveaux membres en cours de conférence.

Cette option est payante, soit seule soit dans le pack Premium avec d’autres fonctionnalités (5,99 €/mois avec réduction de 33% pour paiement annuel).

Un concurrent sérieux pour la solution de web-conferencing d’Adobe au moins deux fois plus chère (11,99 €/mois pour 5 participants et 29,99 €/mois pour 20 participants). Mais aussi pour la solution gratuite Flashmeeting, aux images pas toujours de bonne qualité pour des conférences à usage professionnel.

Des tarifs qui restent toutefois à la porté de TPE ou d’indépendants qui pratiquent le travail à distance, sans commune mesure avec les tarifs de visio-conférences plus lourdes et pas forcément plus efficaces.

Et vous, vous utilisez quelle solution de visio-conférence