Auteur de l’ouvrage Rise of the Robots: Technology and the Threat of a Jobless Future, Martin Ford affirme le plus sérieusement du monde que la plupart des travailleurs se verront à terme remplacés par une intelligence artificielle.

Intelligence artificielle : une menace réelle pour l’emploi ?

Cet expert de intelligence artificielle l’affirme : rares sont les professions qui seront épargnées par l’IA et ses conséquences. Selon les conclusions établies par Ford, les plombiers, les électriciens et les infirmières font partie des profils qui pourront résister à cette technologie en pleine ascension. La raison est simple : ces 3 métiers requièrent à la fois des compétences physiques et émotionnelles que les intelligences artificielles sont encore loin de pouvoir maîtriser. Il s’en explique : « La zone à l’abri [de l’IA] regroupe tous ces genres de métiers qui nécessitent dextérité, coordination œil-main et flexibilité. […] Pensez aux métiers de plombier, d’électricien ». Interrogé par le Daily Star Online, Ford souligne donc les compétences développées par les infirmières, qu’aucune IA n’est à l’heure actuelle en mesure d’imiter. Dont l’empathie. D’une manière générale, la plupart des personnes évoluant au sein de métiers créatifs seraient encore à l’abri pendant un bon moment, là encore pour les mêmes raisons que celles évoquées par l’expert.

Et demain, tous dirigés par des robots ?

Ceci étant, Martin Ford conclut sa théorie par un avertissement, sans doute pas à prendre à la légère : un jour, les rôles pourraient bien finir par s’inverser. Et les humains travailleraient alors pour les robots. Ces derniers seraient alors développés pour faire de meilleurs dirigeants que les humains, de part leur esprit de décision mieux affûté ! S’il n’est heureusement pas encore question de parler d’un quelconque soulèvement des machines, il n’empêche : demain, vous pourriez tout à fait être dirigé… par un robot !

Ceci étant, un article publié dans les colonnes de Tech Republic se charge d’équilibrer la balance, en annonçant le chiffre de 2,3 millions d’emplois créés justement grâce à l’intelligence artificielle d’ici l’horizon 2022.

Abonnez-vous à la newsletter hebdo de Zevillage et gagnez du temps de veille
Gagnez du temps dans votre veille avec notre newsletter hebdomadaire
Placeholder Placeholder